asakoaffiche2

Asako I & II

Netemo Sametemo

2018

France / Japon

1h59

de Ryûsuke Hamaguchi.

avec Masahiro Higashide (Baku / Ryôhei), Erika Karata (Asako), Sairi Itô (Haruyo), Kôji Nakamoto (Hirakawa), Kôji Seto (Kushihashi), Misako Tanaka (Eiko), Daichi Watanabe (Okazaki), Rio Yamashita (Maya)...


Asako, étudiante sage et réservée d’Osaka, croise un beau et ténébreux jeune homme nommé Baku à la sortie d’une exposition et tombe amoureuse de lui au premier regard, à la faveur d’un ralenti acidulé. Cette scène au lyrisme délicat lance le film sur la piste provisoire d’une bluette post-adolescente, jusqu’à ce que Baku disparaisse... Deux ans plus tard, on retrouve Asako à Tokyo où elle rencontre Ryohei, sosie parfait de Baku mais à la personnalité beaucoup plus rangée. Elle s'installe avec lui et, avec le temps, déniche dans cette relation une autre forme d’amour, moins intempestive, plus profonde. Mais le passage d’une ancienne amie d’Osaka ravive en elle le souvenir de Baku, devenu un mannequin célèbre, et, avec lui, les taraudantes alarmes de la passion... La révélation d’un cinéaste a toujours quelque chose d’émouvant quand elle se double du plaisir d’entrer dans son univers. D’abord avec la sortie en salle de son film fleuve Senses, magnifique portrait d’un groupe d’amies à l’approche de la quarantaine. Puis, aujourd'hui avec Asako I & II, où là encore il joue sur un même registre intime et universel, celui d’un cinéma exclusivement préoccupé par les relations humaines jusque dans leurs plus infimes articulations. Sous une histoire d’une apparente simplicité Asako I & II s’avère une oeuvre précise, romanesque et attentive aux évolutions de ses personnages. Un film d’une inventivité vertigineuse.

Comme dans Senses, Hamaguchi déplie les sentiments les plus troubles avec une infinie délicatesse.




Bandes annonces