Véritable petit chef-d'oeuvre comique

jeudi 9 février à 20h15 au Caméo Commanderie


Nice. Dans un magasin de vêtements où "on parle anglais, on comprend l'américain", Michael Brandon, milliardaire américain, veut n'acheter que la veste d'un pyjama. Une aristocrate ruinée, NIcole de Loiselle, offre d'acheter le pantalon. Scandale, le vendeur refuse de céder le lot séparé en deux. L'affaire "monte" jusqu'au président-directeur-général de l'entreprise... et tout se solde par un mariage. L'épouse découvre que ce Barbe Bleue des temps modernes en est à sa huitième femme. La lune de miel, romantique à souhait (Prague-Venise-Paris), promet d'être mouvementée.


Biographie d'Ernst Lubitsch

L'invention de la comédie moderne

Il paraît que l’expression « Lubitsch touch » est l’invention d’un attaché de presse de studio hollywoodien, désireux, bien avant la théorie des auteurs, de créer un effet de signature. En définir le sens oblige à tâtonner à travers une œuvre riche et savoureuse : c’est, paradoxalement, l’art de ne pas y toucher, un équivalent cinématographique de la litote, dire le moins pour suggérer le plus, privilégier un art du détail, toujours manier l’ironie au plus profond du drame. C’est aussi affirmer que la recherche du plaisir est toujours plus forte que les idéologies.

Arrivé en star à Hollywood après une fructueuse carrière allemande, Ernst Lubitsch (1892–1947) parfait un genre, la comédie romantique sophistiquée et hédoniste, volontiers mondaine (Haute pègre, en modèle inégalé) mais s’intéressant aussi aux gens de peu (l’attachant petit peuple de Rendez-vous), principalement située dans une Europe réelle ou fantasmée, aux mœurs plus libres (mais d’autant plus attirantes) que celles de la puritaine Amérique.

Au cours d’une décennie prodigieuse (les années 30) Lubitsch « s’empresse de rire de tout de peur d’être obligé d’en pleurer », y compris du communisme (Ninotchka) et du nazisme (To Be or Not To Be). Dans son bureau, l’un de ses scénaristes et disciples, Billy Wilder, avait placardé au mur une question significative : « Comment aurait fait Lubitsch ? » 

Institut Lumières


Pour aller plus loin

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Inscrivez-vous à la Newsletter


Nos partenaires

Nous avons 261 invités et aucun membre en ligne