La famille Asada

Passez du rire aux larmes avec La famille Asada, la comédie qui a bouleversé le Japon.


Chez la famille Asada, chacun a son rêve d’enfant et beaucoup sont passés à côté. Ce n’est pas si malheureux car Masashi a réalisé le sien et peut réaliser ceux des autres. Passionné de photographie, il met en scène ses proches et immortalise leurs vœux les plus fous. Tour à tour pompiers, yakuzas, employés d’un restaurant de ramen ou membres d'un groupe de rock, les mille et une vies des Asada prennent forme un instant et pour toujours. Désormais connu grâce à son travail, Masashi est appelé par d’autres familles pour son savoir-faire. Son imagination inépuisable l'aide à créer des portraits singuliers aussi vivants que riches en histoires, transformant ainsi le moindre drame en moment positif. Celui survenu en mars 2011 est cette fois collectif et de très grande ampleur : un tsunami s’abat sur l'île de Honshu et ravage des centaines de kilomètres. Masashi participe alors aux recherches pour retrouver dans les décombres des photos personnelles et les nettoyer. Un travail aussi minutieux que considérable pour sauver ces souvenirs uniques et intimes, dans l'espoir de permettre aux proches de les récupérer.
Ryôta Nakano raconte avec beaucoup d'entrain et d'inventivité la vie de Masashi Asada, tournée entièrement vers la photographie. Il met ainsi en valeur les multiples pouvoirs de cet art, à la fois projection imaginaire, révélateur du présent ou objet de mémoire ; le pratiquer et le préserver sonnent comme des pulsions de vie. Le film nous rappelle que sa puissance va au-delà de l’aspect matériel lisse en deux dimensions pour nous toucher profondément. En parlant de photographie, celle du film est colorée, ses couleurs sont chaudes et réconfortantes. Ainsi, La famille Asada regorge d'émotions : même si des événements graves surviennent, il reste toujours résolument tourné vers l’espoir.

Bande-annonce

Presse

  • Bien que dans sa seconde partie, La famille Asada prenne une couleur plus dramatique, le film ne se défait jamais de sa grande douceur.

  • Au fil de ce récit tantôt feel good, tantôt émouvant, qui peut parfois flirter avec le burlesque comme avec le mélo, se pose aussi, sans prétention, la question de l’authenticité. Un vrai bijou d’émotions et de bonne humeur !

  • Une chronique qui touche en plein cœur par sa profondeur et son humanité, avec l’une des meilleures fins de l’année.

  • Plutôt que d'en tirer un drame, le réalisateur opte pour un tableau lumineux, qui montre avec humour les tensions au sein de la famille. 


Générique

  • Réalisateur

    Ryôta Nakano

  • Scénaristes

    Tomoe Kanno et Ryôta Nakano

  • Durée

    2h07

  • Titre original

    浅田家! (Asada-ke !)

  • Pays

    Japon

  • Date de sortie

    25 janvier 2023

  • Distributeur

    Art House


Acteurs et actrices

  • Kazunari Ninomiya → Masashi Asada

    Haru Kuroki  → Wakana

    Satoshi Tsumabuki → Yukihiro Asada

    Jun Fubuki  → Junko Asada

    Mitsuru Hirata  → Akira Asada

    Masaki Suda  → Ono

    Tsubasa Nakagawa  → Yukihiro Asada jeune

    Makiko Watanabe

    Yukiya Kitamura 

    Nobue Iketani

    Maho Nonami

    Yuira Gotô


Filmographie

  • 1er film

Pour aller plus loin

Introduction

La Famille Asada est inspiré d’une histoire vraie : celle du photographe japonais Masashi Asada. Plus exactement, il est inspiré de deux livres de photographies dont les thèmes respectifs pourraient être ainsi résumés : la nature des liens qui tissent une famille, et le pouvoir inégalé de la photographie.

Le premier album dont il est question rassemble des photos de famille. Et pas n’importe laquelle : celle du photographe lui-même, qui s’est amusé à mettre en scène sa propre famille. Dans ces photographies qui transpirent la joie d’être ensemble, lui-même, son frère et leurs parents sont tantôt grimés en pompiers, membres d’un groupe de rock, employés d’un restaurant de ramen... Autant de vies qu’ils auraient pu, ou aimé avoir.

Entretien avec Ryôta Nakano, réalisateur

Au départ, c'est mon producteur, Shinji Ogawa, qui m'a fait découvrir l'album de photos Asadake! Dès les premières pages, j'ai éclaté de rire et en même temps cela m'a fait chaud au cœur. Pour faire ces photos uniques en leur genre, il avait forcément fallu une confiance aveugle et une coopération totale de la famille du photographe, et je me suis dit que cela cachait sûrement une belle histoire familiale. Pour moi qui ai toujours réalisé des films autour de la famille, je dois avouer que ces photos ont eu un effet irrésistible sur moi dès la première vision...

Entretien avec Masashi Asada, photographe

Vous semblez vous être beaucoup investi dans le projet du film. Était-ce quelque chose d’important pour vous ? 

Le réalisateur, Ryôta Nakano, m'a écouté plusieurs fois raconter mon histoire et il est allé rencontrer beaucoup de gens qui sont impliqués. Je pense que le fait d'avoir recueilli ces témoignages lui-même lui a permis de développer tout l'univers du film. Il a même invité les acteurs à rencontrer ma famille. Ils se sont rendus à Tsu, où se trouve la maison de mes parents, et ont partagé un repas. Cette rencontre a été très bénéfique. C’est comme si l’énergie de ma famille leur avait été transmise....

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Inscrivez-vous à la Newsletter


Nos partenaires

Nous avons 286 invités et aucun membre en ligne