Comment peut-on accomplir ces rêves si ambitieux en 1995 quand on est une femme, d’origine algérienne et qu’on vient de Seine-Saint-Denis ?


À 17 ans, Zahia Ziouani rêve de devenir cheffe d’orchestre. Sa sœur jumelle, Fettouma, violoncelliste professionnelle. Bercées depuis leur plus tendre enfance par la musique symphonique classique, elles souhaitent à leur tour la rendre accessible à tous et dans tous les territoires. Alors, comment peut-on accomplir ces rêves si ambitieux en 1995 quand on est une femme, d’origine algérienne et qu’on vient de la Seine-Saint-Denis ? Avec détermination, passion, courage et surtout le projet incroyable de créer leur propre orchestre : Divertimento. 
"Le voici ce nouveau témoignage fort de M-C Mention Schaer qui après la mémoire historique, intègre le milieu professionnel orchestral. Avec maestria. Sortir de son milieu pour intégrer en quelque sorte une excellence inaccessible n’est pas chose courante et peut surprendre. On imagine une certaine jeunesse avide de rap ou techno mais ici la grande musique est l’objectif à atteindre. Et les étapes à franchir sont dignes d’un combat. Ce combat si nous sommes mélomanes, nous le ressentons : une femme chef d’orchestre, impensable. D’autant plus si originaire d’Algérie. Pourtant un miracle pourrait survenir : telle est la douloureuse constatation de la réalisatrice qui ne manque pas d’égratigner un milieu inaccessible et extrêmement égoïste en mettant en avant des clichés qui n’en sont pas dans la réalité : être femme et diriger un orchestre ne sont pas compatibles. Une expérience forte amplifiée par des extraits musicaux remarquablement interprétés dont la plus célèbre pièce de Ravel nous offrant un extraordinaire final." Vincenzobino, Cineman.ch

Bande-annonce

Presse

  • La pétillante Oulaya Amamra élargit sa partition d’actrice et mène son petit monde à la baguette avec une ténacité et une justesse convaincantes. 


Générique

  • Réalisatrice

    Marie-Castille Mention-Schaar

  • Scénaristes

    Clara Bourreau et Marie-Castille Mention-Schaar

  • Durée

    1h50

  • Pays

    France

  • Date de sortie

    25 janvier 2023

  • Distributeur

    Le Pacte


Acteurs et actrices

  • Oulaya Amamra → Zahia Ziouani 

    Lina El Arabi  → Fettouma Ziouani 

    Niels Arestrup

    Zinedine Soualem

    Nadia Kaci

    Laurent Cirade

    Amine Lansari  Amine


Filmographie

Pour aller plus loin

Divertimento

L'orchestre symphonique

Depuis plus de 20 ans, l'Orchestre Symphonique Divertimento basé à Stains (93) et dirigé par une cheffe d’orchestre : Zahia Ziouani, propose à son public l’excellence artistique à travers des concerts mêlant diverses esthétiques (grand répertoire du 19ème et 20ème siècle, musique française, musique de films, musique traditionnelle, jazz, création contemporaine...). Il est régulièrement invité à se produire au sein de grandes salles parisiennes et franciliennes, festivals ou évènements d’envergures aux côtés de solistes de renom. Il touche ainsi chaque année plus de 50 000 spectateurs. En marge de ces concerts, l’OSD impulse à travers un engagement pédagogique fort la rencontre entre les publics, les artistes et l’univers symphonique en proposant des actions de sensibilisation (concert éducatif, concert famille, concert-lecture, session de Diverticlasse, rencontres, atelier participatif, conférence illustrée, plume symphonique ...).

Pour aller encore plus loin, il crée en 2008 l’Académie Divertimento afin d’encourager la pratique musicale collective à destination du jeune public (débutants, élèves de conservatoires et jeunes musiciens confirmés) et la rencontre avec le répertoire de l’orchestre en leur permettant de se produire

Entretien avec la réalisatrice

Racontez-nous la genèse du film. 

Contrairement à mes précédents films, que j’ai initiés et produits moimême, ce sont les producteurs d’Easy Tiger et Estello Films qui sont venus me proposer ce projet. Ils ont pensé, à raison, que l’histoire pourrait m’inspirer...

Entretien croisé entre Zahia Ziouani et Oulaya Amamra

Quelle a été votre réaction en découvrant le scénario de DIVERTIMENTO ? 

Zahia Ziouani. C’était troublant – et flatteur – de voir mon histoire et celle de ma sœur Fettouma racontée avec tant de précisions alors que, l’une comme l’autre, sommes seulement au milieu de nos carrières. Mais j’ai surtout été touchée par le fait que le film parlait de musique en évoquant la place de la culture dans les milieux populaires, l’importance de l’éducation, de la transmission et des belles valeurs familiales ; tout ce qui nous anime depuis toujours ma sœur et moi...

Entretien croisé entre Fettouma Ziouani et Lina El Arabi

Fettouma, vous êtes moins connue que votre sœur Zahia. En retraçant vos combats pour devenir, l’une violoncelliste, et l’autre chef d’orchestre, et vos efforts pour créer l’orchestre Divertimento, c’est un peu comme si le film de Marie-Castille Mention-Schaar vous mettait en lumière. 

Fettouma Ziouani. Zahia et moi ne faisons pas le même métier – le sien est davantage médiatisé. Cela ne m’a jamais gênée, je me sens très bien à ma place, mais c’est vrai que je suis heureuse que les gens, y compris dans le milieu de la musique, découvrent que cette aventure s’est construite à deux avec une énergie et des convictions communes. Je suis très sensible à cette scène où Lina, qui joue mon personnage, dit à Oulaya (Zahia) : « Il te faut un orchestre, nous devons montrer notre identité musicale. »...

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Inscrivez-vous à la Newsletter


Nos partenaires

Nous avons 171 invités et aucun membre en ligne