La montagne

L'ivresse des sommets, une parenthèse hors du monde.


Pierre, ingénieur parisien, se rend dans les Alpes pour son travail. Irrésistiblement attiré par les montagnes, il s’installe un bivouac en altitude et décide de ne plus redescendre. Là-haut, il fait la rencontre de Léa et découvre de mystérieuses lueurs.

Bande annonce

Presse

  • Une fable fantastique tout en agilité.

  • Après Vincent n'a pas d'écailles, Thomas Salvador nous cueille encore avec La montagne. D'une stupéfiante photogénie, le film dégage un charme ténu, mais réel.

  • Sans en dévoiler trop sur les péripéties du protagoniste, dont la surprise joue beaucoup sur le charme de l’ensemble, La montagne est une métaphore audacieuse de la communion entre l’homme et la nature.

  • Ce qu’offre La montagne, c’est une forme de grâce. Mieux vaut en savoir le moins possible sur ce que l’on aperçoit, une fois atteintes les cimes visées. Le film semble alors quitter le sol, laisser très très loin derrière lui le réalisme des premières scènes pour mieux atteindre des sommets rarement foulés par le cinéma français.

  • Thomas Salvador parvient à stimuler nos imaginaires tout en tendant à l’époque un miroir sans concession.

  • Thomas Salvador est décidemment un cinéaste qui ne ressemble à aucun autre, littéralement prêt à traverser les murs pour accomplir une vision cinématographique à la fois humble dans sa simplicité et vaste dans la profondeur de son ambition.

  • Le réalisateur signe un film de genre lumineux.

  • Le cinéaste propose une expérience sensorielle unique, reposant sur l’économie de dialogues et la contemplation. Il opère un mélange des genres en laissant le fantastique s’immiscer dans un récit naturaliste, avec simplicité, humilité, douceur et radicalité.

  • Un film étrange et épuré, poétique, mais aussi comique par instants.

  • Avec une modicité de récit et une netteté de trait remarquable, voici un film ample et généreux.


Générique

  • Réalisateur

    Thomas Salvador

  • Scénaristes

    Naïla Guiguet et Thomas Salvador

  • Durée

    1h52

  • Pays

    France

  • Date de sortie

    1er février 2023

  • Distributeur

    Le Pacte


Acteurs et actrices

  • Thomas Salvador → Pierre

    Louise Bourgoin  → Léa

    Thomas Agathocleous → Le collègue

    Martine Chevallier  → Mère de Pierre

    Katia Crivellari  → La collègue

    Hassan Jouhari  → Jean-François

    Catherine Lefroid → L'infirmière

    Andranic Manet  → Julien

    Laurent Poitrenaux  → Marc


Filmographie

Pour aller plus loin

Entretien avec Thomas Salvador, réalisateur

Quelle est la genèse du projet ?

Je me passionne pour la montagne depuis l’adolescence. Ça m’est venu d’un coup, comme ça. Je me suis abonné à des revues d’alpinisme, sans jamais avoir grimpé ou être allé en montagne. Puis je me suis mis à l’alpinisme, avec bonheur et une forme d’évidence. Je ne pensais qu’à ça et au cinéma. Au collège puis au lycée, à la question « profession envisagée ? », je répondais «guide de haute montagne, cinéaste, et cinéaste de haute montagne’’… Ma première idée de long-métrage était naturellement un film de montagne. Je voulais proposer le film à Patrick Berhault, un alpiniste que j’adorais adolescent et avec qui je m’étais lié lors du tournage d’un documentaire pour Arte. Il y aurait joué son propre rôle, parti à la recherche d’un jeune alpiniste qui ne voulait plus redescendre des montagnes, que j’aurais moimême interprété. Malheureusement, Patrick Berhault est mort en montagne quelques semaines avant le rendezvous où j’allais lui proposer l’idée.

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Inscrivez-vous à la Newsletter


Nos partenaires

Nous avons 113 invités et aucun membre en ligne