Le lycéen

de Christophe Honoré

France / 2022 / 2h02

avec Paul Kircher, Juliette Binoche, Vincent Lacoste... 

 

 

Lucas a 17 ans quand soudain son adolescence vole en éclats. Avec l’aide de son frère, monté à Paris, et de sa mère, avec qui il vit désormais seul, il va devoir lutter pour apprendre à espérer et aimer de nouveau...
Le Lycéen est un film magnifique d’une puissance évocatrice unique sur la solitude et l’errance adolescente.
 
 

 

 

LA PRESSE 

cineuropa logo 2

Très émouvant, Le Lycéen est un film brillamment construit entremêlant voix-off de Lucas, élargissement habile de l’intrigue, justesse impressionnante, radiographie des relations fils-mère... Une très grande richesse pour un film plus que réussi, extrêmement vivant.

 

avoiralire

Une éducation sentimentale à la première personne, parsemée d’une dimension onirique du plus bel effet. C’est un film d’une majesté insolente sur le deuil, l’amour, le sexe, et, par dessus tout, la sublimation. Chapeau bas !

 

 

ENTRETIENS 

Entretien avec Christophe Honoré, réalisateur

Quand avez-vous tourné ce film ?

Nous avons débuté le tournage à la fin de l’année dernière. Un hiver particulier pour nous tous : une période électorale, succédant à des mois et des mois d’épidémie, qui d’ailleurs sévissait encore et rendait le travail sur le plateau chaotique. Période de très grande vulnérabilité où nous assistions aussi à l’imminence de la guerre en Ukraine. Et j’ai le sentiment qu’à sa façon, le film porte sinon le témoignage de cette période singulière, du moins qu’il en est une empreinte sensible. Dans les tensions qui l’animent, le film crée une sensation d’effondrement conjurée par le désir de faire bonne figure, de se protéger comme on peut de la tentation du renoncement. Peut-être que c’est avant tout ça son histoire : métamorphoser le malheur qui s’abat en un chagrin heureux. Ce qui me fait penser que c’est avant tout un film d’amour, non pas un mélodrame, mais un film qui espère en l’amour...