Le torrent

de Anne Le Ny

France / 2022 / 1h41

avec André Dussollier, José Garcia, Capucine Valmary... 

 

 

Lorsqu’Alexandre découvre que sa jeune épouse, Juliette, le trompe, une violente dispute éclate. Juliette s’enfuit dans la nuit et fait une chute mortelle. Le lendemain, des pluies torrentielles ont emporté son corps. La gendarmerie entame une enquête et Patrick, le père de Juliette, débarque, prêt à tout pour découvrir ce qui est arrivé pendant cette nuit d’inondations. Alexandre qui craint d’être accusé, persuade Lison, sa fille d’un premier lit (18 ans), de le couvrir. Il s’enfonce de plus en plus dans le mensonge et Patrick commence à le soupçonner. Piégée entre les deux hommes, Lison pourrait tout faire basculer. C’est le début d’un terrible engrenage…
 
 

 

 

 

LA PRESSE 

 

ENTRETIENS 

Entretien avec Anne Le Ny, réalisatrice

Comment ce projet est-il né ? Vous a-t-il été inspiré par une histoire vraie ? 

En réalité, plusieurs points de départ se sont conjugués. J’ai conscience de l’intérêt que je porte aux problématiques cornéliennes, mais l’affaire Viguier m’a particulièrement interpellée : le soutien des enfants à ce père accusé de la disparition de leur mère a nourri ma réflexion sur l’ambiguïté des émotions et la difficulté à faire des choix dans des situations intenables. J’ai mis du temps à écrire, et en développant le projet, j’ai beaucoup réfléchi pour trouver la place de la jeune fille. Adopter le parti du père était compliqué et j’ai pris celui d’une fille qui n’a pas de place auprès de son père et peut éprouver le désir inconscient de voir disparaître sa belle-mère. Je suis moi-même belle-mère avec des beaux enfants charmants. Je sais donc qu’à une relation affectueuse peuvent se mêler des sentiments inconscients assez ambivalents, comme dans les contes de fées...