Babi Yar. Contexte

de Sergei Loznitsa

Ukraine, Pays-Bas / 2021 2h00

 

 

Les 29 et 30 septembre 1941, le Sonderkommando 4a du Einsatzgruppe C, avec l’aide de deux bataillons du Régiment de Police Sud et de la Police auxiliaire ukrainienne, a abattu, sans la moindre résistance de la part de la population locale, 33 771 Juifs dans le ravin de Babi Yar, situé au nord-ouest de Kiev. Le film reconstitue le contexte historique de cette tragédie à travers des images d’archives documentant l’occupation allemande et la décennie qui a suivi. Lorsque la mémoire s’efface, lorsque le passé projette son ombre sur le futur, le cinéma est la voix qui peut exprimer la vérité. "Lorsque j’ai reconstitué l’histoire de Babi Yar., j’ai essayé de reconstruire le contexte historique de la vie dans Kiev occupée par les Allemands (...) Je crois que nous devons faire connaître la vérité. La connaissance de l’histoire est la meilleure défense contre le « chronocide », l’anéantissement du temps." Sergeï Loznitsa. Le réalisateur Ukrainien livre une oeuvre de mémoire, qui résonne puissamment avec l'actualité.
 
 

 

 

LA PRESSE 

premiere

Un documentaire édifiant et stupéfiant. Sergei Loznitsa nous rappelle l'incroyable puissance du cinéma.

 

positif logo

Montage d'archives russes, allemandes et ukrainiennes, le documentaire admirable et sans commentaire de Loznitsa situe les événements par de brefs intertitres.

 

ENTRETIENS 

Notes du réalisateur

Lorsque j’étais petit, nous vivions dans le quartier de Nyvki, à Kiev. Il y a une forêt entre Nyvki et le quartier de Syretz, où se trouve Babi Yar. À partir de mes 10 ans, plusieurs fois par semaine, je prenais le bus depuis chez moi pour aller à la piscine à Syretz, puis je revenais à pied, à travers la forêt et le ravin. Il m’arrivait parfois de trébucher sur des pierres marquées d’inscriptions dans une langue étrange, à demieffacées par le temps...