Poulet frites

de Jean Libon et Yves Hinant.

France / 2022 / 1h43

 

 

Striptease n’est pas mort ! Pour son retour un polar noir. Un vrai meurtre et la pièce à conviction ? Une frite ! Le commissaire Lemoine enquête sur une affaire de meurtre dans les quartiers chauds de Bruxelles où une prostituée occasionnelle, a été assassinée chez elle. Le coupable : Alain, boucher de formation. Le hic, c'est qu'il ne se souvient de rien. Une frite, un Tupperware et Sainte Rita vont permettre à Lemoine et son équipe de pieds nickelés de l'incriminer. Interpol n'a qu'à bien se tenir ! Un drôle de polar réalisé par l'équipe de Strip-Tease... Dans ce polar documentaire à la sauce de l’émission culte de la fin des années 80, Poulet Frites renoue avec un langage et un monde loufoque dans lequel on avait pris plaisir à se perdre devant sa TV. Le format cinéma permet une intensité dans l’ambiance de l’histoire que l’on va suivre avec la juge de Ni juge ni soumise (2017) et une floppé de flics complétement dépassés par le crime. On rit de cette réalité absurde. Le dénouement se joue autour d’une frite, rien que pour ça parfois la vie de tous les jours nous prouve qu’elle peut être plus drôle que le cinéma. Un polar délicieux. Tout l'art belge de l'autodérision.

 

Filmographie : "Ni Juge, Ni Soumise"

 

 

 

LA PRESSE