Rashômon

羅生門

de Akira Kurosawa

Japon / 1950 / 1h28

avec Toshirô Mifune, Masayuki Mori, Machiko Kyô... 

 

 

Kyoto au XIème siècle. Sous le portique du temple de Rashômon en ruines, trois hommes s’abritent de la pluie. Les guerres et la famine font rage. Parmi eux un jeune moine et un vieux bûcheron sont plus terrifiés encore par le procès auquel ils viennent d’assister. Ils sont si troublés qu’ils obligent le troisième voyageur à écouter le récit de ce procès : celui d’un célèbre bandit, Tajomaru, accusé d’avoir violé une jeune femme et tué son mari, un samouraï. Le drame a eu lieu dans la forêt à l’orée de laquelle est situé le portique de Rashômon. L’histoire est simple : qui a tué le mari ? Le bandit Tajomaru ? la femme ? un bûcheron qui passait, ou le mari lui-même qui se serait ensuite suicidé ? Autant d’hypothèses vraisemblables. Mais les dépositions des témoins devant le tribunal apportent à chaque fois une version différente du drame, et la vérité ne percera qu’après de nouvelles révélations surprenantes...
Lion d’Or au Festival de Venise, Oscar du meilleur film étranger, Rashômon est le film qui révéla Kurosawa Akira et le cinéma japonais au monde entier. Il est l'un des chefs-d'œuvres incontestables du cinéma mondial.

 
 

 

 

LA PRESSE 

tlrama

Lion d'or à Venise et Oscar du meilleur film étranger, ce "Rashômon" est le film qui a fait connaître le grand Akira Kurosawa en Occident et découvrir tout un pan du cinéma japonais.

 

avoiralire

Indispensable pour tout cinéphile et d’une incroyable modernité, ce monument mérite bien sa place au panthéon du cinéma mondial.