modeleafficheAdieu les cons 

de Albert Dupontel.

France / 2020 / 

avec Virginie Efira, Albert Dupontel, Nicolas Marié... 

 

 

 

 

Lorsque Suze Trappet apprend à quarante-trois ans qu'elle est sérieusement malade, elle décide de partir à la recherche de l'enfant qu'elle a été forcée d'abandonner quand elle avait quinze ans. Sa quête administrative va lui faire croiser JB, quinquagénaire en plein burn out, et M. Blin, archiviste aveugle d'un enthousiasme impressionnant. À eux trois, ils se lancent dans une quête aussi spectaculaire qu'improbable. Alors que Dupontel était attendu au tournant après son génial Au revoir là-haut, on peut désormais affirmer qu’il a réussi à faire aussi bien ! Dans Adieu les cons, il formule une critique à peine cachée de notre société, où les gens ne communiquent plus et où les phobies de chacun prennent le dessus. Au-delà de sa capacité à réunir un casting à la hauteur des enjeux (lui-même, Virginie Efira, Nicolas Marié) et à manier la caméra avec talent, Dupontel réussit une fois encore à mettre en scène une histoire originale et inventive sur le ton de l’absurde. Il convoque des personnages hauts en couleur. Sans en faire trop, il réussit à nous toucher en plein coeur. Une comédie dramatique qui passe à une vitesse folle et nous sert un récit dynamique, prenant et épuré de tout superflu ! À voir absolument !

 
 

 

 

LA PRESSE 

tlrama

Albert Dupontel ne perd rien de sa fantaisie déglinguée, mais prend, définitivement, le beau tournant du mélo, osant tous les romantismes, du plus rose au plus noir. 

 

premiere

Albert Dupontel célèbre une fois encore les accidentés de la vie, les gens en marge d'une société trop déshumanisée pour eux avec un mélange aussi explosif que délicat de poésie et d'absurde.

 

Plus de critique 

 

ENTRETIENS 

Entretien avec Albert Dupontel

QU’EST-CE QUI VOUS A INSPIRÉ CE PROJET ?

L’envie d’une tragédie burlesque, tout en commentant, à ma façon comme toujours, le monde qui m’environne... 

 

Entretien avec Virginie Efira

C’EST LA PREMIÈRE FOIS QUE VOUS ENTREZ DANS L’UNIVERS D’ALBERT DUPONTEL. COMMENT SE GLISSE-T-ON DANS CE GENRE CINÉMATOGRAPHIQUE SI PARTICULIER QU’IL A CRÉÉ À LUI TOUT SEUL ?

Pour moi, l’étape décisive a d’abord été d’être spectatrice de ses films. J’avais vu LE CRÉATEUR, qui m’avait beaucoup marquée et puis j’ai vu tous les autres dans le désordre... 

 

Entretien avec Nicolas Marié

ADIEU LES CONS EST VOTRE SIXIÈME COLLABORATION AVEC ALBERT DUPONTEL, COMMENT DÉFINIRIEZ-VOUS VOTRE RELATION ?

On a une longue histoire, qui dure depuis bientôt trente ans, et qui a débuté alors qu’Albert était encore en 5ème année de médecine... 

 

                  

 

A l'affiche

Prochainement

Classiques à l'affiche

Classiques prochainement

Jeune public à l'affiche

Jeune public prochainement