Ennio

de Giuseppe Tornatore

Italie / 2022 / 2h36

 

 

A l’âge de 8 ans, Ennio Morricone rêve de devenir médecin. Mais son père décide qu’il sera trompettiste, comme lui. Du conservatoire de musique à l’Oscar du meilleur compositeur, l’itinéraire d’un des plus grands musiciens du 20ème siècle.
ENNIO est le portrait d’Ennio Morricone, le compositeur le plus populaire et prolifique du XXème siècle, le plus aimé du public, deux fois récompensé aux Oscars, et auteur de plus de 500 bandes originales. Le documentaire le décrit au travers d’une longue interview de Giuseppe Tornatore et de témoignages d’artistes et réalisateurs, tels que Bernardo Bertolucci, Guiliano Montaldo, Marco Bellocchio, Dario Argento, les frères Taviani, Luca Verdone, Barry Levinson, Roland Joffé, Oliver Stone et Quentin Tarantino. ENNIO est aussi une enquête visant à révéler ce que l’on sait peu sur Morricone, comme sa passion pour les échecs et les liens mystérieux qu’elle entretien avec sa musique.
Le film va à la rencontre mais aussi l’origine de certaines de ses intuitions musicales, comme le cri du coyote dans LE BON, LA BRUTE ET LE TRUAND, ou le claquement rythmé des mains sur des boites de conserves par des grévistes à la tête d’une marche de protestation dans les rues de Rome, qui inspirera le grand thème de PEREIRA PRÉTEND. Une aptitude à l’invention qui se confirme dans son amour constant pour la musique et dans sa vocation à une expérimentation constante.
 
 

 

 

LA PRESSE 

 

ENTRETIENS 

Notes du réalisateur, Giuseppe Tornatore

J’ai travaillé pendant vingt-cinq ans avec Ennio Morricone. Il a participé à la quasi-totalité de mes films, sans compter les documentaires et publicités, des projets que nous avons tenté de monter sans succès. Pendant tout ce temps, notre amitié n’a cessé de se renforcer. Ainsi, au fur et à mesure de nos rencontres et collaborations, je me suis toujours demandé quel genre de documentaire j’aurais pu faire sur lui. 

Aujourd’hui, mon rêve se concrétise. 

Il ne s’agissait pas seulement de le faire parler de sa vie et de son rapport si spécial à la musique, mais aussi de trouver des interviews et images d’archives à travers le monde, de ses nombreuses collaborations avec les cinéastes les plus importants de sa carrière. 

J’ai structuré ENNIO comme un spectacle, à travers des extraits des films qu’il a mis en musique, des images d’archives, de concerts, pour faire entrer le spectateur dans la formidable expérience artistique et personnelle du musicien le plus aimé du XXème siècle.

Puis je me suis concentré sur « mon » Ennio Morricone, racontant aussi la méthode très particulière avec laquelle nous avons construit notre travail, de CINEMA PARADISO à LA CORRISPONDENZA.

Giuseppe Tornatore