Les jeunes amants

de Carine Tardieu

France / 2020 / 1h52

avec Fanny Ardant, Melvil Poupaud, Cécile de France... 

 

 

Shauna, 70 ans, libre et indépendante, a mis sa vie amoureuse de côté. Elle est cependant troublée par la présence de Pierre, cet homme de 45 ans qu’elle avait tout juste croisé, des années plus tôt. Et contre toute attente, Pierre ne voit pas en elle “une femme d’un certain âge”, mais une femme, désirable, qu’il n’a pas peur d’aimer. A ceci près que Pierre est marié et père de famille...
 
 

 

 

LA PRESSE 

CINEUROPA

Carine Tardieu signe avec cette histoire d’amour impossible bouleversante, un drame émouvant et délicat, à partir d’une idée de Sólveig Anspach.

 

 

ENTRETIENS 

Entretien avec Carine Tardieu, réalisatrice

Les Jeunes amants était originellement un projet de Sólveig Anspach que vous avez repris après son décès. Comment s’est opérée cette transmission ? 

Je connaissais Sólveig, on s’était rencontrées deux ans avant sa mort au festival de Rome. On avait passé trois jours très joyeux à la villa Médicis, c’était une belle rencontre... 

 

Entretien avec Fanny Ardant, actrice

Qu’avez-vous pensé à chaud après votre première lecture du scénario des Jeunes amants ?

Je l’ai lu en étant très passionnée par cette histoire, je voulais absolument savoir comment cela finissait. En même temps, je pensais que je n’étais pas le personnage de Shauna... 

 

Entretien avec Melvil Poupaud, acteur

Melvil, après première lecture, qu’avez-vous pensé du scénario des Jeunes amants ? Quelles étaient ses forces ? Ses éventuels points à discuter ?

Le scénario m’a frappé par son potentiel mélodramatique, dans le meilleur sens du terme : ces films qui font vibrer, pleurer, qui donnent envie d’y croire et de tomber amoureux... 

 

Entretien avec Cécile de France, actrice

Qu’avez-vous pensé du scénario des Jeunes amants après votre première lecture ?

Qu’il était temps d’offrir aux spectatrices et aux spectateurs une histoire d’amour comme celle-ci, celle d’une femme âgée et en l’occurrence avec un homme plus jeune...

 

Entretien avec Agnès de Sacy, scénariste

Vous travailliez sur ce projet de Solveig Anspach, puis Solveig nous a quitté. Après un temps, vous avez proposé à Carine Tardieu de reprendre ce projet. Cette décision était-elle facile, difficile, ambivalente ? Quels furent les critères, les raisons essentielles qui vous ont amenée à prendre cette décision ?

Comme vous le savez, ce scénario est une adaptation du dernier projet de Sólveig Anspach, inspiré par l’histoire de sa mère, Högna Sigurðardóttir, première architecte islandaise qui, à l’âge de 79 ans, a vécu une relation amoureuse et charnelle avec un médecin de vingt-cinq ans son cadet, marié et père de famille...