manhuntaffiche2Man Hunt (Chasse à l'homme) 

de Fritz Lang

Etats-Unis / 1941 / 1h45

avec Walter Pidgeon, Joan Bennett, John Carradine... 

 

 

 

 

Alors que la folie nazie n’a pas encore mis l’Europe à feu et à sang, le britannique Alan Thorndyke (Walter Pidgeon), un célèbre chasseur de fauves, s’introduit dans la forêt entourant la résidence du Berghof où « le petit César » prépare l’invasion de la Pologne. Prêt à tirer sur le Fürher en plein dans sa ligne de mire, Thorndyke est arrêté et interrogé par un haut dignitaire nazi (George Sanders). Parvenant à s’échapper, la traque commence dans la forêt et se poursuit jusqu’à Londres...

Tourné en 1941 et produit par la Twentieth Century Fox, Man hunt est un film important dans la carrière du cinéaste né à Vienne et qui a fuit l’Allemagne dès 1933. L’action de cette chasse à l’homme – où le chasseur devient à son tour chassé – se déroule en 1939 et interroge les spectateurs d’aujourd’hui: et si Hitler – jamais nommé dans le film – avait été assassiné? Outre cette réflexion, Man hunt – à l’instar du Dictateur de Charles Chaplin sorti en 1940 – dénonce bien avant la révélation de l’horreur du régime, le IIIè Reich et sa politique de terreur.

Mais Man hunt est d’abord un thriller à la réalisation efficace dont certains plans – la scène de chasse, la poursuite dans le métro londonien, la traque finale dans le terrier – sont éblouissants de maîtrise et d’architecture cinématographique.

Filmographie : "Madame Butterfly"; "Les Araignees"; "Les Trois Lumières"; "Docteur Mabuse, le joueur"; "Les Nibelungen"; "Metropolis"; "Les Espions"; "La Femme sur la Lune"; "M le Maudit"; "Le Testament du docteur Mabuse"; "Liliom", "Furie"; "J'ai le droit de vivre"; "Casier judiciaire"; "Le Retour de Frank James"; "Les Pionniers de la Western Union"; "Les Bourreaux meurent aussi"; "Le Ministère de la peur"; "La Femme au portrait"; "La Rue rouge"; "Cape et poignard"; "Le Secret derrière la porte"; "House by the River"; "Guérillas"; "Le Démon s'éveille la nuit"; "L'Ange des maudits"; "Règlement de comptes"; "La Femme au Gardénia"; "Désirs humains"; "Les Contrebandiers de Moonfleet"; "La 5e victime"; "L'Invraisemblable vérité"; "Le Tombeau hindou"; "Le Tigre du Bengale"; "Le Diabolique Docteur Mabuse"...

 

 

 

LA PRESSE 

inrocks

Man Hunt est un chef-d’œuvre en ce qu’il est le film d’une seule idée, qui est celle de son titre et celle à l’œuvre dans chacun de ses plans. Il obéit au bon vieil adage qui veut qu’un grand film propose à la fois une vision du monde et une vision du cinéma, les deux étant, si possible, la même. L’histoire des hommes, c’est l’histoire de la chasse à l’homme ; et le cinéma, aussi. Capable à la fois de traquer et de montrer qu’il traque, ce dernier révèle, en s’exposant lui-même, le mouvement réel de la politique, de l’histoire, de l’existence, etc

 

tlrama

« Dès l'ouverture stupéfiante du film, le génie de Fritz Lang est évident, et la longue odyssée de Thorndike devient une lutte désespérée entre le bien et le mal. »