petitesoeuraffiche2Petite soeur 

de Véronique Reymond et Stéphanie Chuat

Suisse / 2020 / 1h39

avec Nina Hoss, Lars Eidinger, Marthe Keller... 

 

 

 

 

Lisa est une dramaturge allemande qui a abandonné ses ambitions artistiques pour suivre son mari en Suisse et se consacrer à sa famille. Lorsque son frère jumeau Sven, célèbre acteur de théâtre berlinois, tombe malade, Lisa remue ciel et terre pour le faire remonter sur scène. Cette intense relation fraternelle renvoie Lisa à ses aspirations profondes et ravive en elle son désir de créer, de se sentir vivante. Ils sont nés quelque quarante ans plus tôt, Sven deux minutes avant Lisa, et cette avance dérisoire fait de lui à jamais le grand frère et d’elle la Schwesterlein, la petite soeur. Aujourd’hui, les rôles s’inversent : Sven, comédien vedette de la Schaubühne de Berlin, est atteint de leucémie. Il rêve de reprendre le rôle de Hamlet, mais la performance le tuerait sans doute. Porté par un jeu d’acteurs remarquables de subtilité, véritable ode à la force créative, Petite Soeur signe une illustration aussi juste que poétique de ce que l’expression artistique et passionnée a de plus essentiel : le pouvoir de rythmer, retourner, et raviver nos existences. Le drame de la maladie est traité ici avec beaucoup de délicatesse. On admire Nina Hoss, une petite soeur qui a tout d'une grande.

 

 

 

LA PRESSE 

premiere

Sans pathos, mais avec un sens de la tension dans le récit, Petite soeur, porté par la toujours parfaite Nina Hoss, touche juste.

 

ENTRETIENS 

Entretien avec les réalisatrices, Stéphanie Chuat & Véronique Reymond

Racontez-nous la genèse du film.

Véronique Reymond. La gémellité, ce lien qui unit Lisa et Sven, les personnages principaux, et que Stéphanie et moi, sans être jumelles, partageons à notre façon, est sans doute à la base de Petite sœur...