modeleafficheLe sommet des Dieux 

de Patrick Imbert

France, Luxembourg / 2021 / 1h30

 

 

 

 

 

Katmandou, le reporter japonais Fukamachi croit reconnaître Habu Jôji, cet alpiniste que l'on pensait disparu depuis des années. Il semble tenir entre ses mains un appareil photo qui pourrait changer l’histoire de l’alpinisme. Et si George Mallory et Andrew Irvine étaient les premiers hommes à avoir atteint le sommet de l’Everest, le 8 juin 1924 ? Seul le petit Kodak Vest Pocket avec lequel ils devaient se photographier sur le toit du monde pourrait livrer la vérité. 70 ans plus tard, pour tenter de résoudre ce mystère, Fukamachi se lance sur les traces de Habu. Il découvre un monde de passionnés assoiffés de conquêtes impossibles et décide de l’accompagner jusqu’au voyage ultime vers le sommet des dieux.

Rares sont les films d’animation sur l’univers de la montagne, et celui-ci est une très belle surprise : en portant à l’écran la célèbre bande dessinée de Jiro Taniguchi, Patrick Imbert nous transporte par un dessin très réaliste et de pure beauté dans les mystères de l’âme humaine, capable de tous les sacrifices pour goûter à l’ivresse des sommets. Musique, suspense, émotion, tout contribue à reconstituer l’ambiance d’une époque et à nous faire vibrer avec cette histoire et avec ses personnages…

 

 

 

 

LA PRESSE 

premiere

Une sorte de version ligne claire de la BD d'origine, qui recherche moins la sensation du vertige que celle de la tension pure. Et en fin de compte, c'est très impressionnant. 

 

ENTRETIENS 

Au pied de la montagne...

UN SOMMET DU MANGA

Entre 1994 et 1997, l’écrivain japonais Baku Yumemakura publie, sous forme de feuilleton, Le Sommet des Dieux... 

Un Everest...

Face à Habu et Fukamachi se dresse le troisième personnage du film  : l’Everest... 

... des Everest !

Initié en 2012, Le Sommet des Dieux a connu une lente et patiente ascension. Où les défis n’ont pas manqué...