modeleafficheLa vie de château 

de Clémence Madeleine-Perdrillat et Nathaniel H'limi.

France / 2020 / 0h48

A partir de 6 ans

 

 

 

 

 

Violette, orpheline depuis peu, a perdu ses parents dans un attentat terroriste. Elle est alors confiée à son oncle Régis, un bourru au grand cœur, mais bien démuni face à sa nouvelle responsabilité. Régis est concierge au château de Versailles où il habite une petite maison délabrée. Au début, Violette, endeuillée, fuit son oncle et rêve de retourner vivre dans sa maison familiale. Mais une amitié improbable va naître entre cette petite et son oncle, qui lui fait découvrir les secrets du château de Versailles.

Pendant ce temps, bien plus au nord de Paris, le jeune Colin apprend à chasser dans les glaces avec son grand-père Karl. D’autres courts précèdent ceux-ci, et tous sont sélectionnés en compétition au festival Anima Bruxelles. Un pur moment de plaisir !

Un film tendre et frais, qui raconte une histoire nouvelle, pleine de charme, de douceur et d’humour.

 

En complément de programme : Parapluies et Pompier.

Filmographie : 1er film

 

 

 

LA PRESSE 

lacroix

Ce lumineux court-métrage animé destiné à un public familial aborde avec pudeur et tendresse le travail de deuil d’une petite fille. 

 

ENTRETIENS 

Une histoire qui va vers la lumière

A l’origine de La Vie de château, il y a un appel à projets lancé, en juin 2016, par France Télévisions, dans le cadre de ses programmes “jeune public”, dont le sujet était “le récit initiatique d’une héroïne contemporaine”. Pourquoi avez-vous choisi d’y répondre ?

Clémence Madeleine-Perdrillat : J’avais le désir depuis longtemps d’une histoire : celle d’une orpheline faisant son deuil avec un oncle inconnu et redouté...