Une vie secrète uneviesecreteaffiche2

 

franceinfo2

Inspiré de faits réels, ce long métrage d'une incroyable intensité dévoile une facette mal connue de l'histoire du franquisme. 

Lire la critique 

 

ouestfrance

Malgré ses longueurs, ce huis-clos se révèle aussi passionnant dans son questionnement sur ce que signifie être résistant que sur les dommages collatéraux de ce comportement sur une famille unie.

 

femmeactuelle

Totalement surréaliste, et pourtant authentique, cette histoire tient à la fois du thriller intimiste du document historique et du drame psychologique. 

 

lefigaro2

Cette chronique d’un enfermement, qui se déroule sur trente ans, explore tous les sentiments avec une noirceur glaçante de réalité. 

 

lobs

Le film est long, austère et terriblement émouvant. Il passe, dans ces images, une certitude : l’amour est plus fort que la nuit. Le personnage de Rosa (Belén Cuesta), femme déchirée, est inoubliable. 

 

fiches du cinema

En s’inspirant de faits réels, le trio Arregi / Garaño / Goneaga livre une subtile réflexion politique, mais aussi et surtout une très belle histoire d’amour. 

Lire la critique  

 

inrocks

Adaptée de l’histoire vraie hallucinante d’une “taupe” sous Franco, "Une vie secrète" parvient habilement à joindre la matière théorique de son argument à ce grand geste romanesque qu’est de raconter une vie qui passe. 

 

liberation

L’enjeu pathétique, admirablement développé, se situe là : tirant vers le versant sédentaire du survival au suspense de plus en plus croupi, le film a la singularité de placer en son centre la relation gâchée du couple, otage de cette coexistence immobile. 

Lire la critique  

 

lemonde

Trois réalisateurs, habitués à travailler ensemble, ont écrit et réalisé ce film sans pathos ni affect, tiré de faits réels. Il a raflé un nombre incalculable de ré­compenses au Festival de Saint­ Sébastien en 2019. C’est mérité.