letraitreaffiche2

Le traître

Il Traditore

2019

Italie / France / Allemagne / Brésil

2h31

de Marco Bellocchio.

avec Pierfrancesco Favino (Tommaso Buscetta), Luigi Lo Cascio (Totuccio Contorno), Fausto Russo Alesi (Giovanni Falcone), Maria Fernanda Cândido (Maria Cristina de Almeida Guimarães), Fabrizio Ferracane (Pippo Calò), Nicola Calì (Totò Riina), Giovanni Calcagno (Tano Badalamenti), Bruno Cariello (Alfonso Giordano), Bebo Storti (Franco Coppi), Vincenzo Pirrotta (Luciano Liggio)...

letraitreaffichebandeanonce


Au début des années 80, la guerre entre les parrains de la mafia sicilienne est à son comble. Tommaso Buscetta, membre de Cosa Nostra, fuit son pays pour se cacher au Brésil. Pendant ce temps, en Italie, les règlements de comptes s'enchaînent, et les proches de Buscetta sont assassinés les uns après les autres. Arrêté par la police brésilienne puis extradé, Buscetta, prend une décision qui va changer l'histoire de la mafia : rencontrer le juge Falcone et trahir le serment fait à Cosa Nostra. Tommaso Buscetta est un formidable personnage de cinéma, et Marco Bellocchio l’a bien compris. On connait le goût du cinéaste à réaliser des films sulfureux, ici il s’efface devant un personnage ayant un caractère fort et provoquant. La violence de cet univers des années 80 est la genèse d’une Italie corrompue politiquement dans ses hauts rangs. Pierfrancesco Favino incarne Tommaso Buscetta avec une telle force, c’est un travail d’acteur d’orfèvre. Le Traitre de Bellocchio revisite et apporte son lot de nouvelles idées aux grands films de mafia. Un plaisir cinéphile assuré...


La petite histoire

 Tommaso Buscetta (PierFrancesco Favino dans Le Traître), alias Don Masino, est un personnage fascinant qui a marqué à jamais l’histoire de la lutte contre la mafia. Né à Palerme en 1921, le plus jeune d’une famille pauvre de 17 enfants, il se marie jeune et a déjà deux fils à seulement 16 ans. Il commence sa carrière dans le crime en 1945. Il montre vite ses compétences et progresse rapidement au sein de la hiérarchie de Cosa Nostra. En 1963, poursuivi par la justice italienne il s’enfuit aux États- Unis puis au Brésil. On le surnomme alors : « Le Boss des deux mondes ». Mais l’empire de Buscetta va s’écrouler. Il est arrêté par la justice brésilienne, torturé et incarcéré en Italie. En 1980, il parvient à s’évader et repart au Brésil afin d’échapper à la guerre des mafias. En 1982, alors qu’il s’est remarié avec Cristina, une jeune brésilienne avec qui il a 2 jeunes enfants, Buscetta est à nouveau arrêté par la police brésilienne. Fatigué, lassé par les exécutions de ses proches, et surtout par l’assassinat sauvage de ses deux fils ainés, il tente de se suicider en s’empoisonnant. Sauvé de justesse, il est extradé vers l’Italie et collabore avec la justice.

Le Traître est davantage l’histoire de Tommaso Buscetta que celle de Cosa Nostra. Tommaso Buscetta est un individu versatile, constamment en mouvement, dans sa vie et ses relations personnelles. Il est singulier, intelligent, charmant, efficace et doté d’une autorité naturelle. Un mafieux fidèle à Cosa Nostra, mais aussi à ses principes personnels, ne craignant pas de contester l’autorité, à laquelle par ailleurs, il refuse de prendre part. De la fin des années 1970 au début des années 1980, il doit faire face à la montée en puissance des corléonais, dirigés par l’intraitable Toto Riina. Ce nouveau groupuscule est impitoyable, et bafoue les principes fondamentaux de Cosa Nostra : ils tuent femmes, enfants et éliminent tout obstacle sur son passage. Tommaso Buscetta ne trouve plus sa place. Quand, en 1982, il s’installe à Rio de Janeiro avec ses enfants et sa femme qu’il aime, il a pour but de cesser toute activité pour la mafia. Or, on ne quitte jamais la mafia, et l’organisation le traque sans cesse, mais elle est devancée par la police brésilienne qui l’arrête et le fait extrader vers l’Italie.