vitaetvirginiaaffiche2

Vita & Virginia

2018

Grande-Bretagne / Irlande

1h50

de Chanya Button.

avec Gemma Arterton (Vita Sackville-West), Elizabeth Debicki (Virginia Woolf), Isabella Rossellini (Lady Sackville), Rupert Penry-Jones (Harold Nicolson), Peter Ferdinando (Leonard Woolf), Emerald Fennell (Vanessa Bell), Gethin Anthony (Clive Bell), Rory Fleck Byrne (Geoffrey Scott), Karla Crome (Dorothy Wellesley), Adam Gillen (Duncan Grant)...


Virginia Woolf et Vita Sackville-West se rencontrent en 1922. La première est une femme de lettres révolutionnaire, la deuxième une aristocrate mondaine. Quand leurs chemins se croisent, l'irrésistible Vita jette son dévolu sur la brillante et fragile Virginia. Commence une relation passionnelle qui fait fi des conventions sociales et de leurs mariages respectifs. La fascination que Virginia ressent pour Vita, l'abîme entre sa vie d’artiste et le faste de l'excentrique aristocrate donneront naissance à Orlando, l’une de ses oeuvres maîtresses, bouleversante réflexion sur le genre et sur l’art. Alors que le film est saisissant de réalisme grâce à ses décors magnifiques et ses costumes superbes, l’expression « film d’époque » ne s’applique pas en l'occurence à ce projet, tant les personnages étaient en avance sur leur temps. Dans les années 20, les gens avaient envie de se libérer de l’ère victorienne, et c’est ce souffle de liberté que Chanya Button met en scène ! En plus de nous donner à voir la rencontre entre Virginia Woolf et Vita Sackville, la cinéaste confronte deux actrices anglaises les plus importantes du moment, Gemma Arterton et Elizabeth Debicki. Leurs regards électrisent le spectateur, et accompagne une sensualité anglaise bien trop rare au cinéma. Il se pourrait bien que sous ses vêtements corsetés, un érotisme brûlant se cache, dessinant en creux un film politique.