gloriabelleaffiche2

Gloria Bell

2018

Etats-Unis

1h41

de Sebastián Lelio.

avec Julianne Moore (Gloria), John Turturro (Arnold), Michael Cera (Peter), Sean Astin (Jeremy), Alanna Ubach (Veronica), Rita Wilson (Vicky), Jeanne Tripplehorn (Fiona), Holland Taylor (Hillary), Brad Garrett (Dustin), Caren Pistorius (Anne)...


À 50 ans, Gloria Bell est une femme dynamique, indépendante, séduisante, avec pour passe-temps favoris : chanter à tue-tête dans sa voiture par-dessus des tubes romantiques et danser sur les pistes des dancings de Los Angeles. C’est simple, Gloria a tout pour elle : deux enfants et un petit-fils qu’elle aime profondément, un bel appartement, un travail confortable. Mais l’envers du décor est moins réjouissant car Gloria est seule, tellement seule qu’elle se sent obligée de préciser à la fin de ses messages « c’est maman ! » quand elle téléphone à ses enfants pour avoir de leurs nouvelles. Une chose reste sûre : elle adore danser et c’est ainsi qu’un soir elle rencontre Arnold qui l’aborde timidement. Débute alors entre eux une histoire tendre et charnelle, teintée de légèreté. Mais Gloria ira de désillusions en désillusions.

En réalisant le remake de son propre film – Gloria, sorti en 2013 et qui se déroulait au Chili –, Sebastián Lelio traverse l’équateur pour nous livrer un nouveau portrait de femme. À travers ce fort personnage féminin, il dépeint les relations sociales des classes américaines aisées où l’apparence et l’art de faire bonne figure sont les règles d’or. À l’intérieur de ce carcan, le sourire et l’énergie de la lumineuse Gloria en quête de bonheur sont une ode au plaisir et à l’insouciance. La fragilité que l’on perçoit derrière cette carapace de femme libre est ce qui la rend si attachante. Finalement, elle est une cinquantenaire comme les autres, à laquelle on s’identifie dès les premières images du film. Julianne Moore lui donne corps et esprit avec une impressionnante justesse. À la fois drôle et intrépide, Gloria Bell saura vous surprendre.