1917affiche2

1917

2019

Grande-Bretagne / Etats-Unis

1h59

de Sam Mendes.

avec Dean-Charles Chapman (Lance Corporal Blake), George MacKay (Lance Corporal Schofield), Daniel Mays (Sergeant Sanders), Colin Firth (Général Erinmore), Pip Carter (Lieutenant Gordon), Andy Apollo (Sergeant Miller), Paul Tinto (NCO Baker), Josef Davies (Private Stokes), Billy Postlethwaite (NCO Harvey), Gabriel Akuwudike (Private Buchanan)...

1917affichebandeannonce


Pris dans la tourmente de la Première Guerre Mondiale, Schofield et Blake, deux jeunes soldats britanniques, se voient assigner une mission à proprement parler impossible. Porteurs d’un message qui pourrait empêcher une attaque dévastatrice et la mort de centaines de soldats, dont le frère de Blake, ils se lancent dans une véritable course contre la montre, derrière les lignes ennemies...

"Sam Mendes et son chef opérateur Roger Deakins nous offrent une sublime percée en territoire ennemi filmée en un plan continu. C’est un nouveau regard remarquable sur la Grande Guerre, dans la foulée de l’incroyable documentaire de Peter Jackson Pour les soldats tombés." Cineuropa

"Comme Iñarritu avec Birdman, Mendes a le sens du grand spectacle virtuose." Première


La petite histoire

 "La première fois que j'ai compris la réalité de la guerre, c'est quand mon grand-père m'a raconté son expérience de la Première Guerre mondiale. Le film ne relate pas l'histoire de mon grand-père, mais s'attache plutôt à évoquer son esprit – ce que ces hommes ont subi, leurs sacrifices, et leur foi en quelque chose qui les dépassait. Nos deux protagonistes doivent participer à une mission périlleuse les conduisant à passer en territoire ennemi afin de livrer un message vital et de sauver ainsi 1600 soldats : notre caméra ne les lâche jamais. Je voulais m'attacher à chacun de leurs pas et sentir leur souffle, et mon chef-opérateur Roger Deakins et moi-même avons discuté de notre envie de tourner 1917 de la manière la plus immersive possible. Nous avons conçu le film pour projeter le spectateur dans ce que nos deux jeunes héros ont vécu. C'est le projet le plus enthousiasmant de ma carrière." Sam Mendes

1917 n’a pas été filmé en un seul plan-séquence, mais en plusieurs longues prises qui ont ensuite été montées ensemble pour donner l’impression d’une seule et unique scène. Sam Mendes avait employé un procédé similaire pour la scène d’ouverture de Spectre, mais le fait d'utiliser ce dispositif pour un film tout entier était une expérience nouvelle pour lui. Une fois cette idée validée, il était important de caler les scènes pendant les quatre mois de répétition du film, et de préparer le plateau dans les moindres détails. Il fallait d’abord déterminer les déplacements des acteurs dans chaque scène, puis planifier précisément les mouvements d'appareil.