lessiffleursaffiche2

Les siffleurs

The Whistlers

2019

Roumanie / France / Allemagne

1h38

de Corneliu Porumboiu.

avec Vlad Ivanov (Cristi), Catrinel Marlon (Gilda), Rodica LazarAgustí Villaronga (Paco), Sabin TambreaIstván TeglasCristóbal Pinto (Carlito), Antonio BuílGeorge Pistereanu...

lessiffleursaffichebandeannonce


Cristi, un inspecteur de police de Bucarest corrompu par des trafiquants de drogue, est soupçonné par ses supérieurs et mis sur écoute. Embarqué malgré lui par la sulfureuse Gilda sur l’île de la Gomera, il doit apprendre vite le Silbo, une langue sifflée ancestrale. Grâce à ce langage secret, il pourra libérer de prison, en Roumanie, un mafieux et récupérer les millions cachés. Mais l’amour va s’en mêler et rien ne se passera comme prévu…Le Silbo est utilisé depuis des milliers d’années sur l’île de La Gomera (une des sept îles principales des îles Canaries). Pendant des siècles, elle a été transmise de parents à enfants comme un outil pour les travaux des champs. Ce langage secret confère des aspects surréalistes à la réalité et permet de coder le langage parlé, un peu comme le cinéma code la réalité. Ainsi le film joue avec des genres très différents : du film policier au film noir, au western, en passant par la comédie. Le plus étonnant face à ce kaléidoscope de genres, c’est que rien n’apparait gratuit ou superflu. Truffé de dialogues coup de poing, le scénario se nourrit d’un tourbillon de scènes et de retournements sans jamais nous lasser. Une heure et demie de pur bonheur, d’une intelligence rare !


La petite histoire

Avec Les SiffleursCorneliu Porumboiu a voulu raconter l’histoire d’un flic désillusionné, Cristi, qui débarque à La Gomera pour retrouver une femme, fatale, et pour apprendre un langage sifflé. Il précise : "Mais les choses se compliquent et rien ne se passe comme prévu. Le policier va s’embarquer dans un voyage initiatique, une sorte d’aventure aux allers-retours multiples et aux virages surprenants.

Le Silbo qui se parle sur l’île de la Gomera permet de coder le langage parlé, un peu comme le cinéma code la réalité. Corneliu Porumboiu s'est donc mis à jouer avec les codes de genres très différents - du film policier ou film noir, au western en passant par la comédie. Le réalisateur voulait raconter une histoire avec des personnages qui mentent, qui jouent un double jeu tout en s'inspirant de beaucoup de films noirs classiques.