Manon

Manon

1949

France

1h40

de Henri-Georges Clouzot.

avec Cécile Aubry (Manon), Michel Auclair (Robert Desgrieux), Serge Reggiani (Leon Lescaut), Raymond Souplex (M. Paul), André Valmy (Lieutenant Besnard), Henri Vilbert (Le commandant du navire), Héléna Manson (La commère), Michel Bouquet (Le second)...


En Normandie, peu après la Libération, Manon Lescaut, une jeune femme accusée d'avoir collaboré avec les nazis, est poursuivie par les villageois, qui s'apprêtent à la lyncher. C'est alors que Robert Desgrieux, un ancien membre de la Résistance, intervient juste à temps pour la sauver. Tous deux s'enfuient vers Paris et entament une liaison. Mais bientôt, ils se perdent dans de sordides histoires de prostitution et de meurtre. De plus, l'amour exclusif de Robert gêne Manon. Elle charge son frère, Léon, d'éloigner son amant pendant qu'elle part avec un riche Américain qu'elle espère dépouiller... 

"Voilà une modernisation réussie du roman de l’abbé Prévost. On est en 1944, en plein marché noir. Desgrieux est un jeune FFI et Manon, qui aime le luxe, fréquente les maisons closes.

On retrouve la noirceur de Clouzot, sa fascination-répulsion pour Manon, petit animal doué pour le plaisir. Cécile Aubry, qu’il giflera beaucoup sur le tournage, est le double de Bardot dans La Vérité, qu’il giflera aussi, mais qui, elle, lui rendra coup pour coup. La scène dans le désert, où Michel Auclair traîne sur son épaule une Manon agonisante, est caractéristique du cinéma de l’auteur. Et de l’époque." Télérama