modeleafficheCyril contre Goliath

de Thomas Bornot.

France / 2020 / 1h26

 

 

 

 

 

 

Lacoste, magnifique village médiéval de 400 habitants, est situé dans le cœur du parc naturel régional du Luberon. Dans les années 1950, Lacoste a attiré de nombreux artistes : les surréalistes André Breton, Marx Ernst et René Char, puis, au fil du temps, une succession de sculpteurs, peintres et poètes du monde entier qui s’y sont installés. Dans les années 1970, l’artiste américain Bernard Pfriem s’est établi au village et y a créé son école d’art, attirant chaque année des dizaines d’étudiants américains. Lacoste est ainsi devenu un lieu de mélange singulier et heureux, entre culture artistique et culture rurale. Au début des années 2000, le couturier Pierre Cardin a racheté les ruines du château du marquis de Sade qui domine le village pour le restaurer. Mais, il ne s’est pas arrêté là. Il a entrepris d’acquérir une à une les maisons et les commerces du centre du village. Aujourd’hui, il possède près de 40 maisons et une dizaine de boutiques. Il les réaménage à sa manière, puis les laisse vides et inexploitées. Ce qui au départ était annoncé comme un projet hôtelier et culturel, s’est transformé, au fil des ans, en une simple opération de prédation… et en drame pour le village et ses habitants. Aujourd’hui, les rues de Lacoste sont désertes, les magasins fermés, les habitants déplacés. Comment sauver Lacoste ?

Cyril Montana, écrivain, la quarantaine, a ce caractère enjoué et volontaire, forgé par l’ambiance artistico-libertaire de Lacoste dans les années 1970. Monté à Paris après ses études, c’est tardivement qu’il découvre les agissements du couturier à Lacoste. Révolté, il décide de s’y opposer. Mais comment faire quand on n’est pas particulièrement un activiste professionnel ? Par où commencer, quelle stratégie adopter ? Il y a une guerre à mener, mais avec quelles armes ? Quels alliés ? Le film nous fait vivre trois années de lutte d’un Cyril, parfois naïf, mais joyeux et infatigable, contre un Goliath, monarque lointain, méprisant, sûr de lui et du pouvoir qu’il tient de sa fortune.

 

Filmographie : "Le jeu de la mort"

 

 

 

LA PRESSE 

lacroix

[...] une passionnante réflexion sur le sens de l’engagement à l’heure de la mondialisation.

Lire la critique 

 

Plus de critiques 

 

ENTRETIENS 

Entretien avec Thomas Bornot, réalisateur, et Cyril Montana

Cyril, « Cyril contre Goliath » raconte ton histoire pour sauver ton village d’enfance des griffes du milliardaire Pierre Cardin. Comment vous êtes-vous rencontrés avec Thomas Bornot pour la réalisation de ce documentaire ?

CM - Quand j’ai réalisé, tardivement, ce que Pierre Cardin était en train de faire à Lacoste, j’en ai parlé à Gabriel Sobin, un ami sculpteur qui vit sur place. Gabriel pensait qu’il fallait alerter la presse et que des articles dénonçant cette situation insupportable pourraient freiner les ardeurs de Cardin...