Oedipe roi

Edipo Re

de Pier Paolo Pasolini 

Italie / 1967 / 1h44

avec Pier Paolo Pasolini, Franco Citti, Alida Valli... 

 

 

Un enfant naît d’une mère douce et aimante et d’un père jaloux de l’amour qu’elle porte à l’enfant. Abandonné dans le désert au bout d’une branche, l’enfant est recueilli par un berger qui l’apporte au roi de Corinthe et à la reine. Ils l’adoptent. Adulte, Œdipe fait un rêve étrange qu’il tente de comprendre grâce à l’Oracle de Delphes… 
Trois ans après L’Évangile selon Matthieu, Pier Paolo Pasolini poursuit sa série d’adaptations classiques avec une version sauvage et très personnelle de la tragédie grecque antique de Sophocle, Œdipe Roi. Pour son premier long-métrage en couleurs, le cinéaste donne du héros mythique une vision particulière, à la fois tendre, sensuelle et totalement impitoyable. Tourné en grande partie dans les paysages de déserts blancs et rocailleux du sud du Maroc, Œdipe Roi puise son originalité dans sa construction narrative en trois parties distinctes, faisant passer son héros des années 1920 à l’Antiquité avant de s’achever dans les années 1960. Ponctué de nombreux éléments autobiographiques, Œdipe Roi est également l’histoire de la vie de Pasolini sous forme de mythe. Mais à travers lui, c’est celle de l’homme moderne, tiraillé par ses complexes et ses angoisses, que le réalisateur décrit. Une grande leçon de cinéma doublée d’une passionnante relecture du mythe à l’aune de Freud et de Marx.