modeleafficheADN

de Maïwenn.

France - Algérie / 2020 / 1h30

avec Louis Garrel, Fanny Ardant, Marine Vacth...... 

 

 

 

 

Neige, divorcée et mère de trois enfants, rend régulièrement visite à Émir, son grand-père algérien qui vit désormais en maison de retraite. Elle adore et admire ce pilier de la famille, qui l’a élevée et surtout protégée de la toxicité de ses parents. Les rapports entre les nombreux membres de la famille sont compliqués et les rancœurs nombreuses... Heureusement Neige peut compter sur le soutien et l’humour de François, son ex. La mort du grand-père va déclencher une tempête familiale et une profonde crise identitaire chez Neige. Dès lors elle va vouloir comprendre et connaître son ADN. Quelques années après Mon roi, Maïwenn revient à son cinéma le plus personnel, celui qui questionne l'identité et qui se confronte à la famille. La réalisatrice s'est entourée de Mathieu Demy au scénario et d'une belle bande d'acteurs, Fanny Ardant en marâtre fragile, Louis Garrel en prince charmant, Marine Vatch en sœur fâchée et Dylan Robert (Shéhérazade) en neveu bouillonnant. Ca crie, ça rie, ça pleure, ça vit... le spectateur est emporté par cette fresque familiale. Le film est comme un long repas de Noël avec sa famille, il relève les failles qui nous séparent de nos proches. ADN plaira aux amateurs de la cinéaste et finira de convaincre les derniers arrivants !

Filmographie : "Pardonnez-moi", "Le Bal des actrices", "Polisse", "Mon Roi"...

 

 

 

LA PRESSE 

CINEUROPA

Maîwenn revient aux sources en transférant l'énergie débordante de son cinéma dans un film intime, juste et très touchant sur le deuil, la famille et la transmission des racines algériennes. 

 

20minutes

Un film impressionnant de par sa maîtrise et son humour.

 

ENTRETIENS 

Entretien avec Maïwenn

À quel moment avez-vous eu envie de faire ADN ? 

Depuis 2016 j’écris un film sur Madame du Barry, la maîtresse de Louis XV...