Prochainement

 roubaixunelumiereaffiche thalassoaffiche hautperchesaffiche vifargentaffiche apocalypsenowaffiche rezaaffiche frankieaffiche unefillefacileaffiche fetedefamilleaffiche deuxmoisaffiche portraitdelajeunefilleenfeuaffiche ceuxquitravaillentaffiche aliceetlemaireaffiche

frankieaffiche2

Frankie

2019

France / Portugal

1h38

de Ira Sachs.

avec Isabelle Huppert (Frankie), Brendan Gleeson (Jimmy), Marisa Tomei (Irene), Jérémie Renier (Paul Gagne), Pascal Greggory (Michel Gagne), Vinette Robinson (Sylvia Andoh), Ariyon Bakare (Ian Andoh), Greg Kinnear (Gary), Sennia Nanua (Maya Andoh), Carloto Cotta (Tiago Mirante)...


Frankie, célèbre actrice française, se sait gravement malade. Elle décide de passer ses dernières vacances, entourée de ses proches, à Sintra au Portugal.

Révélé par son doux-heureux Brooklyn Village, Ira Sachs vient promener son ton new-yorkais au Portugal pour cette chronique d’un départ non-annoncé, celui d’une star de cinéma incarnée par Isabelle Huppert. Avec cette nouvelle galerie de portraits, il confirme son talent pour le film choral (on a plaisir à retrouver Marisa Tomei ou Brendan Gleeson). Porté par une Isabelle Huppert magnétique, Frankie est un film virtuose sur la mort et les adieux qu’elle engendre. On y retrouve toute la délicatesse du cinéma d’Ira Sachs, son écriture feutrée, sa subtilité et son intimisme à feu doux.


La petite histoire

 Frankie se déroule sur une seule journée, entre la matinée et la fin de l'après-midi. Ira Sachs explique ce choix narratif : "Ce temps condensé donne un côté théâtral quasi automatique aux différents éléments narratifs qu’on essaie d’introduire dans le film. Il y a unité de temps - tout se passe sur une seule journée - et c’est ce qui crée cette tension artificielle et structure les histoires. Ça a toujours été un élément important pour nous".

Isabelle Huppert a contacté par mail Ira Sachs après avoir vu Love is Strange qu'elle avait apprécié. La comédienne et la réalisateur se sont rencontrés ensuite à New York en 2016 puis au Festival de San Sebastian où Brooklyn Village était présenté. Le cinéaste évoque l'actrice française : "C’est quelqu’un de très chaleureux. On a beaucoup de sujets de conversation en commun. Comme moi, elle aime parler de la vie, du cinéma, de la famille, de culture, des derniers potins et d’art. Au bout d’un an de conversations avec elle, je me suis aperçu que j’avais découvert une femme que je ne l’avais jamais vue incarner à l’écran".