Prochainement

yvesaffiche goldengloveaffiche lafemmedemonfrereaffiche unpoildiffrenteaffiche etjechoisisdevivreaffiche yesterdayaffiche solongmysonaffiche pourlessoldatstombesaffiche rojoaffiche pauvregeorgesaffiche vitaetvirginiaaffiche joelaffiche acusadaaffiche innadeyardaffiche lesenfantsdelameraffiche loeuvresansauteuraffiche wildroseaffiche yuliaffiche roadsaffiche letigredubengaleaffiche letombeauhindouaffiche mantarayaffiche wonderlandaffiche factoryaffiche3 diegomaradonaaffiche lesfaussairesdemanhattanaffiche3 ricordiaffiche revesdejeunesseaffiche3 lescontesdelalunevagueapreslapluieaffiche lintendantsanshoaffiche lesamantscrucifiesaffiche laruedelahonteaffiche oyusamaaffiche lesmusiciensdegionaffiche unefemmedontonparle1 limperatriceyangkweifaiaffiche perdrixaffiche 

joelaffiche2

Joel, une enfance en Patagonie

Joel

2018

Argentine

1h39

de Carlos Sorin.

avec Victoria Almeida (Cecilia), Diego Gentile (Diego), Joel Noguera (Joel), Ana Katz (Marta), Gustavo Daniele (Ferreyra), Emilce Festa (Nancy)...


Cecilia – professeure de piano – et Diego – ingénieur forestier – viennent d’emménager à Tolhuin, petite ville perdue de la Terre de Feu. Ne pouvant pas avoir d’enfants, ils sont inscrits dans une procédure d’adoption et attendent depuis longtemps que leur rêve devienne réalité. Ils reçoivent enfin un appel du tribunal : alors qu’ils souhaitaient accueillir un enfant de quatre ou cinq ans, Joel en a neuf, un vécu très dur derrière lui et un passage récent par une maison de correction... Son arrivée va bouleverser leur vie et l’équilibre de la petite communauté provinciale. 

Le réalisateur d’Historias mínimasBombón el perro et Jours de pêche en Patagonie livre de nouveau avec Joel un récit plein de tendresse et de délicatesse – non dénué d’une certaine cruauté – centré sur les rapports humains. Il choisit une fois encore comme toile de fond les paysages désolés – et pourtant magnifiques – et les routes interminables de la Patagonie, qu’il filme avec lyrisme. Portrait sensible de la relation naissante entre un couple aimant et un enfant tourmenté mais aussi chronique sociale d’une communauté conservatrice fermée sur elle-même, Joel est un drame familial tout en subtilité. 

Quand le bonheur des uns éveille la méfiance des autres, quand les différences de classe supplantent le droit à une seconde chance... Joel ouvre modestement le débat du vivre ensemble dans un film empreint d’un bel humanisme.