Prochainement

lefilsaffiche lesnuitsenoraffiche parasiteaffiche piranhasaffiche lautrecontinentaffiche lesparticilesaffiche etrevivantetlesavoiraffiche lacitedelapeuraffiche zombichildaffiche lunedemielaffiche unhavredepaixaffiche ledaimaffiche tolkienaffiche noureevaffiche bunuelaffiche 

piranhasaffiche2

Piranhas

La Paranza Dei Bambini

2019

Italie

1h45

de Claudio Giovannesi.

avec Francesco Di Napoli (Nicola), Viviana Aprea (Letizia), Mattia Piano Del Balzo (Briatò), Ciro Vecchione ('O Russ), Ciro Pellechia (Lollipop), Ar Tem (Tyson), Alfredo Turitto (Biscottino), Pasquale Marotta (Agostino), Luca Nacarlo (Cristian), Carmine Pizzo (Limone)...

Interdit - 12 ans


Nicola et ses amis ont entre dix et quinze ans. Ils se déplacent à scooter, ils sont armés et fascinés par la criminalité. Ils ne craignent ni la prison ni la mort, seulement de mener une vie ordinaire comme leurs parents. Leurs modèles : les parrains de la Camorra. Leurs valeurs : l’argent et le pouvoir. Leurs règles : fréquenter les bonnes personnes, trafiquer dans les bons endroits, et occuper la place laissée vacante par les anciens mafieux pour conquérir les quartiers de Naples, quel qu’en soit le prix...

"Au départ il y a le roman très documenté, inspiré de nombreux faits divers, écrit par Roberto Saviano, l'auteur de Gomorra... Dans l'adaptation de Claudio Giovannesi (réalisateur du très beau Fiore), on suit la naissance d'un gang de jeunes à peine adolescents autour de la gueule d'ange Nicola. Des garçons encore enfantins, qui aiment leur mère plus que tout mais traînent leur désœuvrement et leur absentéisme scolaire, vivant dans un monde où l'illégalité ambiante est devenue la norme, où la seule perspective est la déconne entre potes et la réussite rapide, quels qu'en soient les moyens. Giovannesi filme le basculement de ces garçons à peine pubères, parfois fleur bleue comme Nicola tombant éperdument amoureux de la jolie Letizia, qui croient à l'amitié éternelle comme on y croit à 15 ans et vont pourtant commettre des actes irréversibles qui vont faire exploser toutes ces valeurs. Giovannesi utilise parfaitement la fraîcheur et l'authenticité de ses jeunes comédiens, choisis dans les rues de Naples. Les rues et leur beauté brute qui voient des blagues d'adolescents (notamment cette scène mémorable où la bande de Nicola parvient à voler le sapin de Noël géant d'une galerie commerçante de luxe) se transformer en crimes sanglants commis au guidon des scooters. Tout aussi saisissant que pouvait l'être GomorraPiranhas est la radiographie effarante d'une génération perdue dans un pays en proie à tous les tourments." Utopia