Prochainement

                         

The Bacchus Lady

Jug-yeo-ju-neun Yeo-ja

2016

Corée du Sud

1h50

de E J-Yong.

avec Yuh-jung Youn (So-young), Yoon Kye-sang (Do-hoon), Hyun-jun Choi (Min-ho), Mu-song Jeon (Jae-woo)... 


So-young, est une dame âgée qui, faute d’une retraite suffisante, doit arrondir ses fins de mois en devenant une “Bacchus Lady”, terme élégant pour désigner une prostituée. Ses clients se font rares. Ses habitués prennent de l’âge, comme elle, et sont confrontés à d’autres problèmes liés à la sénescence (cancer, maladie d’Alzheimer, sentiment de profonde solitude…). Ses conditions de travail devenues difficiles, mais aussi sa rencontre avec une vielle amie, et l’irruption inattendue d’un petit garçon dans sa vie – un Philippin dont la mère effectue un court séjour en maison d’arrêt – vont l’obliger à réfléchir à son avenir et à certaines options professionnelles qui s’offrent à elle...

"Au travers de cette histoire d'entraide, le scénario dresse intelligemment le portrait de classes populaires en proie à la pauvreté, dans ce qui est pourtant la 11e puissance économique mondiale. Loin de tout cliché, plein de surprises et de jolies idées, le scénario enjoint à un rapport à la tendresse plus qu'au sexe, et fait de cette femme si réservée et fine, l'objet de toutes les convoitises. Une œuvre singulière et touchante." Abus de ciné

"Loin de se lamenter, les protagonistes font preuve d'un humour corrosif qui, s'il allège le tableau, ne minimise jamais le sérieux du propos. Le regard sans complaisance du réalisateur s'atttarde sur la misère des séniors, laissés-pour-compte du miracle économique coréen." Trois Couleurs


La petite histoire

 The Bacchus Lady traite de la prostitution des femmes âgées. Yoon Yeo Jeong incarne So-young qui exerce ses activités dans les parcs Tapgol et Jongmyo à Séoul. Ces prostituées comme So-young sont surnommées Bacchus Ladies à cause de la boisson "énergisante" qu’elles proposent à leurs clients. Plus de 400 femmes se prostituent au parc Tapgol, où le film a été tourné. E J-Yong est parti du phénomène bien réel des Bacchus Ladies pour créer le personnage de So-young. En réalité, ce problème de prostitution des personnes âgées existe dans beaucoup d’autres pays et villes. "J’espère que ce film permettra ou aidera la jeune génération à comprendre les histoires qui se cachent derrière les vies difficiles des personnes âgées", confie-t-il.

Au fur et à mesure que le film dévoile la vie quotidienne de So-young et de son entourage, le spectateur découvre peu à peu la vie sexuelle et les souhaits de fin de vie des personnes âgées en Corée. Le metteur en scène E J-Yong déclare : "La préoccupation principale est de résoudre les problèmes d’une société vieillissante. Le défi le plus urgent est celui de résoudre les problèmes d’une société qui a considérablement vieilli en moins d’un siècle. La Corée emploie des mesures passives, comme les pensions de retraite et les traitements médicaux, ce qui est trop peu face aux besoins."