Prochainement

                        

L'enfant de Goa

Juze

2017

Inde / France / Pays-Bas

1h34

de Miransha Naik.

avec Rushikesh Naïk (Santosh), Sudesh Bhise (Juze), Prashanti Talpankar (Tai), Gauri Kamat (Maria), Barkha Naïk (Maya), Pranav Narote (Abdul), Sarah Driver (Shabana)...


A travers le regard de Santosh, 16 ans, les chroniques du village de Boribmol, Goa, Inde. Ou comment à deux pas de la plage et des vacances, non loin des touristes, se joue une toute autre réalité. Le garçon vit avec sa grand-mère dans ce village dont la population, pour la plupart composée d’immigrés subit la tyrannie de Juze dit “Slum Landlord”, marchand de sommeil, seigneur de pacotille sans foi ni loi. Malgré les coups et les menaces, Santosh ne cède en rien, sa détermination d’aller à l’école semble indestructible. Au fur et à mesure des abus de toutes sortes et des violences qui vont crescendo, sa résistance au départ passive va évoluer jusqu’à un point de non-retour...

"Avec un réalisme sans filtre, mais pas sans style, Naik propose une vision terrible de la société indienne, corrompue et structurellement incapable de protéger les plus démunis." Première


La petite histoire

 Santosh est un "héros positif". Bien que son obstination à aller en classe et à y être le meilleur suscite la jalousie et déclenche la colère de Juze dit « Slum Landlord », il oppose à cette violence une résistance pacifique. Miransha Naik nous en dit plus sur ce qui lui a inspiré ce personnage : 
"Du côté de Goa, et en Inde en général, on rencontre souvent des gens comme Santosh. Très appréciés de leur petit cercle de proches, mais isolés du fait de leur condition misérable, leur inertie face aux mauvais traitements dont ils sont les victimes en fait vite des laissés pour compte. Certains comme Santosh qui trouvent la force de résister s’en sortent. J’ai connu quelqu’un comme lui, il a grandi dans le même village que moi. Je me suis inspiré de son histoire."