lesdrapeauxdepapiersaffiche2

Les drapeaux de papiers

2018

France

1h43

de Nathan Ambrosioni.

avec Noémie Merlant (Charlie), Guillaume Gouix (Vincent), Sébastien Houbani (Pierre), Jérôme Kircher (Jean (le père)), Anne Loiret (psychologue), Alysson Paradis (Emma), Lucas Rastoll...


À sa sortie de prison, Vincent, 30 ans, est lâché sans aucun accompagnement dans la vie qui ne l'a pas attendu pour suivre son cours. Douze ans d'enfermement, ça ne laisse pas indemne et le retour à la liberté est tout à fait relatif... Où dormir ? Comment reprendre contact, si brutalement, avec ses proches alors même que les liens se sont étiolés avec le temps ? Vincent débarque dans le quotidien de sa petite sœur Charlie qui l'accueille avec une joie mêlée d'inquiétude. Elle s'en sort comme elle peut avec un boulot éreintant payé au lance-pierre : difficile de joindre les deux bouts et de travailler à la réalisation de son rêve, devenir artiste. Dans ce quotidien tristement morose, les retrouvailles avec son frère vont doucement ramener de la vie dans cette maison alors que planent inexorablement, tapies dans l'ombre, les raisons qui ont envoyé Vincent en prison...

Surprenant par sa précocité – il a 19 ans seulement ! –, le réalisateur fait preuve d'une grande sensibilité : il aspire à transmettre des émotions tout en nuances à l'écran. Pour y parvenir, il filme au plus près de ses personnages et nous invite à partager et à percevoir leurs mimiques, les regards partagés ou fuyants, les respirations et les jeux de lumière : autant de petits détails qui font du langage du corps un très fort vecteur de sens. Le duo formé par Noémie Merlant – qu'on devrait voir de plus en plus souvent sur les écrans – et Guillaume Gouix porte haut cette histoire dont nous acceptons avec bienveillance les imperfections tant l'ensemble promet une belle carrière de cinéma à son jeune auteur, Nathan Ambrosioni.