Le rat scélérat

The Highway Rat

2017

Grande-Bretagne / France

0h42

de Jeroen Jaspaert.


Prenez garde au Rat scélérat, le bandit le plus gourmand des alentours ! Sur sa fidèle monture, il vole tout ce qui se mange même si ce n’est pas à son goût jusqu’au jour où il croise plus rusé que lui… 

Un conte de cape et d’épée, de bandit et de biscuits… par le réalisateur de Monsieur Bout-de-Bois et les producteurs de Un conte peut en cacher un autre”.

Programme de 3 courts métrages d'animation.

Musique-musique
L’aventure poétique, folle et inventive de cerfs, d’oiseaux chanteurs, d’un tourne-disque et d’un chasseur…

Une pêche fabuleuse
Betty navigue seule sur des eaux troubles et sales. Elle est affamée et la pêche n’est pas vraiment fructueuse... Une chance qu’elle ne manque pas d’imagination !

Le Rat scélérat
Sais-tu qui je suis ? Je suis le Rat scélérat. Le plus rat… le plus scélérat ! Je suis le Rat scélérat Et tout ce qui me convient me revient… Il vole ainsi, même si ils ne sont pas à son goût, le trèfle de la lapine, les noisettes de l’écureuil ou le foin de son propre cheval jusqu’au jour où sa route croise celle d’une cane bien plus rusée que lui…


La petite histoire

 Mais qui est le Rat scélérat ? 

« J’ai pensé que le Rat avait une sorte de complexe d’infériorité dû à sa petite taille. Il est toujours en train de parader avec son costume mais en vérité, c’est le plus petit des personnages. » Jeroen Jaspaert, réalisateur 

« Dès le début, c’est un personnage qui a une forte image de lui-même et qui se voit comme un terrible bandit. Il arbore un incroyable costume qui lui fait croire qu’il peut faire toutes ces affreuses choses. Pourtant au début, c’est un personnage plutôt sympathique. Bien sûr, il est glouton et obnubilé par toutes ces appétissantes nourritures volées mais il les partage toujours avec son cheval. Ce geste généreux aide le spectateur à comprendre que le Rat n’a pas toujours été méchant mais qu’il le devient au fil du film… » Martin Pope, producteur