L'une chante l'autre pas

1977

France

2h00

d'Agnès Varda.

avec Thérèse Liotard (Suzanne Galibier - puis Aubanel), Valérie Mairesse (Pauline alias Pomme), Robert Dadiès (Jérôme), Mona Mairesse (La mère de Pomme), Francis Lemaire (Le père de Pomme), François Courbin (Mathieu - 9 mois), Ali Rafie (Darius), Gisèle Halimi (Gisèle Halimi)...


L'histoire d'amitié de deux femmes, Pauline et Suzanne, entre 1962 et 1976 à Paris. Pauline étudiante, rêve de quitter sa famille pour devenir chanteuse. Suzanne s’occupe seule de ses deux enfants. La vie les sépare ; chacune vit son combat de femme. Le récit mélange éléments fictionnels et faits réels, pour dire l’étroite imbrication entre trajectoires individuelles et histoire collective : « Le privé est politique. » A travers l’évolution des deux protagonistes le film met en parallèle la construction d’une identité féminine, synonyme d’épanouissement personnel et de liberté, avec le développement des idées féministes, notamment autour du droit à la contraception et à l’avortement. La quête du bonheur par Pauline et Suzanne passe par leur engagement dans des luttes collectives, la découverte de la solidarité féminine, face aux étapes traditionnelles de la vie des femmes (l’amour, la grossesse, la maternité). Si le film débute avec de magnifiques photographies de femmes, il est surtout remarquable grâce à ses dialogues qui oscillent entre pure comédie pinçante et mélodrame bouleversant et qui sont portés par deux interprètes formidables : Valérie Mairesse et Thérèse Liotard. Cette petite merveille d'équilibre pourrait se résumer par la chanson joyeuse "Ni cocotte, ni popote, ni falotte. Je suis femme, je suis moi..." que chante Pauline! Une joyeuse réussite...