Jersey Affair

Beast

2017

Grande-Bretagne

1h47

de Michael Pearce.

avec Jessie Buckley (Moll), Johnny Flynn (Pascal), Geraldine James (Hilary), Trystan Gravelle (Clifford), Charley Palmer Rothwell (Leigh), Hattie Gotobed (Jade), Emily Taaffe (Tamara), Shannon Tarbet (Polly), Olwen Fouéré (Theresa Kelly), Tim Woodward (Fletcher)...


Sur l’île de Jersey, Moll a 27 ans et vit toujours à la maison, étouffée par la petite communauté insulaire qui l’entoure. Quand elle rencontre Pascal et en tombe follement amoureuse, un nouveau monde s’ouvre à elle. Moll quitte enfin sa famille et emménage avec lui pour commencer une nouvelle vie. Mais quand il est arrêté comme le principal suspect dans une série de meurtres, elle se retrouve désemparée.

Frappé par l’histoire de la « Bête de Jersey », redoutable violeur d’enfants qui sévit sur l’île dix années durant autour des 60’s, le cinéaste originaire de Jersey signe un premier long métrage remarquablement mise en scène qui vous tient en haleine jusqu’au dernier plan. L’alchimie entre les deux acteurs principaux, Jessie Buckley (Moll, femme d’apparence effacée chez qui couve un feu intérieur) et Johnny Flynn (Pascal, tour à tour inquiétant et rassurant) est totale.


La petite histoire

 Michael Pearce envisageait ce projet depuis plusieurs années et a commencé à lui donner forme à l’époque où il était étudiant à la National Film and Television School. "J'ai grandi à Jersey et je savais que je souhaitais y tourner mon premier film. Les paysages, spectaculaires et sauvages, y sont incomparables. Les valeurs et les traditions culturelles y sont encore assez conservatrices. Quand j'étais enfant, c'était à la fois libérateur et un peu étouffant"

Michael Pearce a été frappé par l’histoire de la « Bête de Jersey », redoutable violeur d’enfants qui a sévi sur l’île pendant dix ans dans les années 1960 : il s’est alors intéressé aux intrigues révélant l’horreur qui se dissimule sous l'illusion rassurante d’une petite communauté en apparence irréprochable. Peu à peu, Pearce a souhaité raconter une histoire en adoptant le point de vue d’une femme pouvant bien être intimement liée à un monstre. 

Michael Pearce a souhaité faire en sorte que Jersey Affair soit plus un récit mythique qu'un fait divers actuel. Le metteur en scène explique : "J’ai pris conscience que cette histoire évoquait un conte de fée. Il s’agit d’une héroïne en apparence naïve, enfermée dans un milieu familial étouffant, qui s’aventure dans les bois et rencontre un homme qui pourrait être le prince charmant... ou le grand méchant loup. J’ai continué à m’inspirer des codes du conte de fée, et j’ai envisagé le scénario comme l’histoire d’une femme qui prend le pouvoir. Alors, si le film côtoie plusieurs genres – le thriller, l’histoire d’amour, l’horreur psychologique, le mélodrame familial – et emprunte à tous ces registres à la fois, il s’agit en définitive d’un conte de fée tragique et sombre pour adultes."