Star Wars 8 : les derniers Jedi

Star Wars: The Last Jedi

2017

Etats-Unis

2h30

de Rian Johnson.

avec Daisy Ridley (Rey), John Boyega (Finn), Oscar Isaac (Poe Dameron), Mark Hamill (Luke Skywalker), Adam Driver (Kylo Ren), Carrie Fisher (Leia), Kelly Marie Tran (Rose Tico), Andy Serkis (Supreme Leader Snoke), Benicio Del Toro (DJ), Laura Dern (Vice Admiral Amilyn Holdo)...


Les héros du « Réveil de la force », Rey, Finn, le pilote Poe Dameron, rejoignent les figures légendaires de la galaxie dans une aventure épique qui révèle des secrets ancestraux sur la Force et entraîne de surprenantes révélations sur le passé… Voici le deuxième opus tant attendu de la nouvelle trilogie Star Wars avec en son centre deux personnages principaux : Rey (Daisy Ridley) et Kylo Ren (Adam Driver) liés par leur force indomptable. D’une puissance égale, ils ont suivi tous les deux un chemin différent, Kylo Ren embrassant le côté obscur tandis que Rey choisit de se tourner vers Luke Skywalker (dernière scène de l’épisode précédent). Les «Anciens» ont une grande importance dans ce nouveau volet : Luke Skywalker (Mark Hamill, déjà présent dans la saga originale), dernier Jedi connu de la galaxie est en charge de la formation de Rey, et le Général Leia (Carrie Fisher, que l'on retrouve une dernière fois), est à la tête de l'armée rebelle, avec la nouvelle génération. Pour notre plus grand plaisir, Benicio Del Toro intègre la saga. Dans cet épisode on découvre le véritable visage du grand méchant Leader Snoke, uniquement représenté par hologramme dans "Le Réveil de la Force", ainsi que de nouvelles batailles spatiales spectaculaires, avec escouades de Stormtroopers, et sabres laser. De quoi régaler tous les fans de la saga culte qui fête ses quarante ans cette année !


La petite histoire

 Des rumeurs persistances laissaient penser que Luke Skywalker allait passer du côté obscur dans Les Derniers Jedi. Son interprète, Mark Hamill, apporte quelques précisions à ce sujet, alors que les fans se demandent légitimement si les affiches et les bandes annonces sous-entendent que le héros de la franchise est passé du mauvais côté de la force : 

"Dans Star Wars – Le Réveil de la Force, Luke a perdu confiance en sa capacité à faire les bons choix. Ça le hante jusqu’au plus profond de lui-même. Mais il n’a pas encore rejoint le Côté Obscur. Ce n’est pas une version malveillante de lui. Mais c’est tout de même une incarnation du personnage à laquelle je ne m’attendais pas. Ça m’a sorti de ma zone de confiance. C’est un vrai défi."