Les gardiennes

Les gardiennes

2017

France

2h15

de Xavier Beauvois.

avec Nathalie Baye (Hortense Sandrail), Laura Smet (Solange), Iris Bry (Francine Riant), Cyril Descours (Georges Sandrail), Gilbert Bonneau (Henri)Olivier Rabourdin (Clovis), Nicolas Giraud (Constant Sandrail), Mathilde Viseux (Marguerite), Xavier Maly (Edgar), Marie-Julie Maille (La Monette)...


Xavier Beauvois revient derrière la caméra avec Les Gardiennes, un drame social sur le dur labeur des femmes lors de la première Guerre Mondiale incarné par des actrices magistrales. 1 915, à la ferme du Paridier, les femmes ont pris la relève des hommes partis au front. Travaillant sans relâche, leur vie est rythmée entre le dur labeur des champs, selon les saisons et le retour des hommes en permission. Il y a Hortense (Nathalie Baye), la doyenne, dont la sévérité cache une grande inquiétude et qui, depuis le départ de ses fils à la guerre, a repris la gestion de la ferme. Elle est aidée par sa fille Solange (Laura Smet), jeune femme distinguée dont le mari a lui aussi été appelé sur le champ de bataille. L’hiver approchant Hortense a besoin d'engager une personne pour les aider. Débarque alors Francine (la révélation Iris Bry), une jeune fille de l’assistance publique, aussi douée pour les travaux de forces que les ouvrages délicats... Xavier Beauvois cherche moins à raconter une petite histoire qu’à saisir la grande. Comme il l’avait fait avec Des hommes et des dieux, le réalisateur s’attache à montrer cette communauté de femmes dans l’enceinte de leur ferme et ne les quitte jamais. Avec l'aide de Caroline Champetier, la chef opératrice qui a signé la lumière de tous ses films, il filme les visages et les corps de ses acteurs lesquels, ainsi saisis dans leur vérité nue, sont bouleversants. Chaque plan a été composé comme un tableau de maître (avec Millet et Courbet en ligne de mire), tout en laissant affleurer une stupéfiante sensation de vie, qui est la marque des grands cinéastes.