Ce qui nous lie


critiques :

A voir à lire

Sur fond de terroir et de liens du sang, Cédric Klapisch nous sert l’un de ses meilleurs crus. 

Lire la critique  

 

Bande à part

Entre amour, jalousie, tendresse et énervement entremêlés, Klapisch peint avec une grande finesse les relations fraternelles. 

Lire la critique  

 

France Tv

Les images de la Bourgogne, des vallons, des coteaux, des vignes, sont un hymne à la région. "Ce qui nous lie" de Cédric Klapisch, un film sur le vin, la Bourgogne, la famille : une excellente cuvée ! 

Lire la critique  

 

Femme actuelle

Au fil d'une année et quatre saisons, Cédric Klapisch nous livre une tranche de vie d'une touchante justesse avec ses fous rires, ses instants d'émotion et ses moments de vérité. A savourer sans modération.  

 

La Croix

Le film fourmille de scènes hilarantes, délicieux contrepoints à la mélancolie d’une enfance qui s’enfuit. 

Lire la critique  

 

JDD

Après "L'Auberge espagnole", le cinéaste recrée une nouvelle famille de jeunes comédiens attachants et enthousiasmants : Pio Marmaï en grand frère pas si adulte, Ana Girardot toute en délicatesse dans un univers d'hommes, et François Civil, jeune talent à suivre. On a envie de trinquer avec eux. À la vie, à l'amour, à l'espoir. 

 

Marianne

Le résultat. un film émouvant, profond et (parfois) cocasse où le cinéaste, bien aidé par ses excellents acteurs, ne se contente pas de mettre en scène les relations à la fois tendres et conflictuelles au sem d'une famille Avec sa description réaliste d'un domaine viticole, Cédric Klapisch aborde d'autres thèmes qui lui sont chers. 

 

Positif

Moins calibré et plus émouvant que prévu. Persistant en bouche, in fine.  

 

Studio

Quant à Klapisch, "Ce qui nous lie" apparaît comme son premier film d homme mûr qui regarde la jeunesse avec distance sans nostalgie facile maîs avec une empathie généreuse pour ses comédiens et ses personnages qui file le frisson.