greenbookaffiche


critiques :

l express

Pourtant, loin d'être moralisateur, "Green Book" est un film bourré d'humour, dont les joutes verbales entre les deux personnages promettent de faire le bonheur des cinéphiles [...]. Si le film fonctionne si bien, c'est sans doute dû à l'alchimie régnant entre ses deux comédiens à forts potentiels oscarisables, Viggo Mortensen et Mahershala Ali. 

 

liberation

Un film édifiant au sens de ce que le conte moral a de meilleur, bons sentiments compris si difficiles à rendre sans béatitude bête.

Lire la critique  

 

ouestfrance

Une comédie irrésistible. 

 

tlrama

Une ode subtile à la tolérance, et aux artistes.

Lire la critique  

 

Cahiers du cinma logo

Ce récit d’amitié si simple et si touchant, cette Americana rêvée des marges et des communautés amies, ce bruissement de douceur et de mélancolie l’inscrivent dans la pleine continuité d’une œuvre que l’on pensait endormie depuis trop longtemps. 

 

cultureaupoing

En grattant derrière le vernis respectable, "Green book" s’avère plus excentrique que prévu, ressemblant à la folle traversée d’une Amérique raciste et refermée sur elle-même. 

Lire la critique  

 

lavoixdunord

Frank Capra aurait sans doute apprécié cet humanisme forcené subtilement revigorant, mais qui ne nie rien des terrifiantes réalités. 

Lire la critique  

 

le dauphine libere

Un petit bijou d’engrenage à fantaisie et à émotion.

 

lefigaro2

Peter Farrelly plonge dans l'Amérique de la ségrégation en mettant en scène un duo d'acteurs formidables. 

 

lejournaldudimanche

Adaptée d’une histoire vraie, cette touchante chronique sur la tolérance résonne extrêmement fort et nous embarque dans un road-movie grave et drôle, porté par un formidable duo d’acteurs. 

 

lobs

Dans ce road trip ponctué de bagarres, d'humiliations, de découvertes – et de musique –, Viggo Mortensen et Mahershala Ali composent des personnages inoubliables. Formidable. 

 

lepoint fr

L'excellent Viggo Mortensen mériterait amplement une statuette. 

 

fiches du cinema

Pour son premier film en solo, Peter Farrelly rompt avec la comédie transgressive et signe un récit classique d’une grande finesse. 

 

inrocks

Le gag burlesque, habituel ressort des frères, laisse ici place à un comique de dialogue et de situation extrêmement raffiné, à double ou parfois triple entente, qui rappelle un peu le cinéma de Frank Capra. 

 

paris match

Film qui réchauffe le coeur, "Green Book : sur les routes du Sud" est donc une franche réussite, un futur classique. Et un film qui lutte contre les divisions raciales, sociales et même culturelles, ce qui, dans l'Amérique de Trump, tient lieu de manifeste politique.

Lire la critique  

 

positif logo

Bien écrit, joliment photographié dans des teintes chaudes, le film doit aussi beaucoup à son duo d'acteurs [...]. 

 

premiere

La force de Green Book est de montrer que le racisme ne vient pas forcément des suprémacistes blancs enrôlés au Ku Klux Klan, mais d’hommes de bonne volonté éduqués sur des mauvais principes. En cela, il est un message d’espoir. 

Lire la critique  

 

sudouest

Un véritable bonheur de drôlerie et d’humanité.