critiques :

Ecran large

L'humour est un peu désuet et la narration souvent maladroite mais "L'homme qui tua Don Quichotte" est profondément touchant, généreux, fougueux, se questionne sur les rêves et l'obstination de chacun à les réaliser : Terry Gilliam, lui, a enfin accompli le sien. 

Lire la critique  

 

L’Homme qui tua Don Quichotte vibre d’une énergie, d’un plaisir de faire du cinéma communicatifs. 

 

La première partie du film traîne un peu, mais la deuxième, quelle folie cinématographique ! C'est du Gilliam pur. 

 

Une oeuvre libertaire, à la fois désopilante et riche de sens.