critiques :

A voir à lire

OVNI cinématographique ou naissance d’un auteur ? Le film de Ryusuke Hamaguchi est en tout cas un bel objet filmique, délicatesse de narration, et dont la (relative) longueur renforce le pouvoir d’attraction. 

Lire la critique  

 

Bande à part

À travers, notamment, l’évocation du divorce difficile d’une des protagonistes, c’est la place de la femme au Japon qui est questionnée dans "Senses", mais c’est surtout le talent de portraitiste du cinéaste qui impressionne le plus. Sur des partitions d’une grande justesse, les quatre comédiennes livrent des interprétations d’une finesse épatante, captées par un cinéaste qui leur laisse pleinement le temps de s’exprimer. 

Lire la critique  

 

L'obs

Une fiction sur l'ostracisme subi par les divorcées dans un Japon encore très patriarcal. Avec de bouleversants portraits de femmes dont la poignante mélancolie est captée à la dérobée par une belle mise en scène. 

 

Au terme de ce trip mental et empathique, le monde nippon nous paraît infiniment proche, vrai et humain. 

 

La ville de Kobé et un thème sobre et mélodieux au piano offrent un cadre d'une beauté tremblante à la reconstruction morale de ces femmes. 

 

Télérama

La voix neutre de la lectrice fait écho à la réalisation épurée de Ryûsuke Hamaguchi. Mais la simplicité affichée révèle des moments de grande beauté. Et de superbes trouvailles de mise en scène. 

Lire la critique  

 

(...) une expérience salutaire et douce de la durée, un film-ami que l’on peut revisiter n’importe où et par n’importe quel bout.