critiques :

Bande à part

"La guerre des étoiles" ressemble à un paradis sombre et pourtant étincelant, traversé de forces puissantes, où l'on croise Carrie Fischer, fantôme splendide, princesse et mythe. 

 

Rian Johnson a gagné son pari : les fans vont bien vibrer. 

Lire la critique +  

 

CinemaTeaser

Nœud dramatique central, les destins de Rey et Kylo sont un vecteur d’empathie formidable autant qu’une manière, pour Johnson, d’affirmer ses thèmes fétiches, sa patte d’auteur. 

Lire la critique + 

 

A la caméra et au scénario, Rian Johnson fait preuve d’une hardiesse réjouissante, surtout dans la destinée des personnages clés. 

 

L’intrigue est clairement posée, les personnages attachants et l’ambiance fidèle aux valeurs de la saga culte. 

Lire la critique + 

 

On y retrouve les ingrédients qui ont fait le succès de la saga mais surtout un vrai renouvellement du genre après tout de même 8 films dans l’univers de la Force. 

 

Bien qu’il en ait l’occasion à plusieurs reprises, Rian Jonhson, déjà promu superviseur d’une future trilogie, n’ose pas renverser la table. Mais ce que le film se refuse en audace et rebonds scénaristiques, il l’impose en revanche en profondeur et en humanisme. 

 

L'épisode VIII de la saga initiée il y a quarante ans par George Lucas tient ses promesses. Le jeune Rian Johnson signe un film dans la veine de L'Empire contre-attaque, et plonge les spectateurs dans un bouillonnant space opera, où l'humour et l'action le disputent à l'émotion. 

 

JDD

Le spectacle, foisonnant et généreux, déborde d’idées et de surprises, réinvente le bestiaire (...) et fait preuve d’un humour absurde qui relâche la tension le temps de séquences complètement décalées. 

Lire la critique + 

 

Fiches du Cinéma

Dans les mains du brillant Rian Johnson, ce huitième épisode est une ambitieuse épopée spatiale sur fond de réflexion sur la fatalité. 

Lire la critique + 

 

A rebours des enjeux économiques, Rian Johnson fait souffler in extremis un vent de dégagisme inhabituel sur «les Derniers Jedi». 

Lire la critique + 

 

Paris Match

Si le film respecte l’épais cahier des charges – batailles de vaisseaux spatiaux, duels au sabre laser, bestioles bizarres, robots héroïques -, Rian Johnson trouve sans cesse de nouvelles idées de mise en scène pour sortir de la routine «Star Wars» (...). 

Lire la critique + 

 

Première

Spectaculaire et impressionnant par son sens du drame, l'Episode 8 de Star Wars tient toutes ses promesses. 

Lire la critique + 

 

Télérama

L’épisode VIII, signé Rian Johnson, ne va pas manquer d’enflammer la planète cinéma à partir de ce mercredi 13 décembre. Et les fans devraient apprécier ce retour, aussi efficace que passionné, aux thèmes fondateurs de la saga intergalactique. 

Lire la critique +