Un projet participatif avec des lycéens en option cinéma : de l'atelier pédagogique à la naissance du long-métrage

Pendant l’année scolaire, un atelier de pratique artistique a lieu tous les ans au lycée Romain Rolland d’Ivry-sur-Seine avec des élèves de Première Littéraire spécialité cinéma.

Ce projet, conçu par Jean-Jacques Ruttner et Leslie Darel du cinéma Le Luxy, financé par le service Culture de la ville d’Ivry-sur-Seine et que je pilote en tant qu’enseignante de cinéma depuis plusieurs années, a été proposé l’année dernière à Claire Simon. Nous l’avons invitée à réaliser un court métrage dans le cadre d’un travail de création avec les dix lycéens de la classe cinéma. 

premieressolitudesbandeannonceL’objectif pédagogique de ce projet mené avec un réalisateur différent chaque année est de faire découvrir aux élèves un travail de création singulier. Ayant accès au « hors champ » d’un geste cinématographique à l’oeuvre, les élèves participent pleinement aux étapes d’écriture, de mise en scène, de jeu, de montage du film. Ils en sont les seuls interprètes et sont mobilisés sur différents postes techniques. Ils prennent ainsi conscience des enjeux artistiques d’un film, ils font l’expérience du jeu d’acteur et réfléchissent collectivement sur les choix d’écriture et de mise en scène. Ainsi les élèves ont eu accès à la pensée et au regard de la réalisatrice de plusieurs manières : ils ont découvert ses films en salle et en classe. Ils ont étudié l’histoire du cinéma et se sont exercés à l’analyse filmique dans mon cours, ils ont échangé intensément avec elle tout au long du projet et ont travaillé dans la confiance à nos côtés.

La rencontre qui s’est produite entre les murs de cette classe s’est révélée d’une telle intensité et d’une telle profondeur que le projet s’est transformé. 

En accord avec les élèves qui souhaitaient poursuivre l’expérience au-delà des cours et de l’année scolaire, Claire Simon a finalement réalisé un long métrage à partir de ce travail sur la parole et sur l’écoute qui circulent entre les jeunes lycéens. A mes yeux, ils apprennent dans ce film à explorer leur histoire intime et à inventer les adultes qu’ils désirent devenir. Regardons-les et écoutons-les !

Sarah Logereau, professeure de lettres et cinéma au lycée Romain Rolland d’Ivry-sur-Seine

(Dossier de presse)

Les données pour Showlist ne sont pas configurées